Au bord des mots, lectures sur un rocher

Chasseuse de vampires, tome 2 : Le souffle de l’archange

Guild Hunter, book 2 : Archangel’s Kiss. Nalini Singh (autrice). Luce Michel (traductrice). 2010 (VO), 2011 (VF), 447 p. J’ai Lu. Fantasy urbaine. 8.90€.

« Après un an de coma, je me suis réveillée pour constater… que j’étais devenue un ange ! Continuer mon job de chasseuse de vampires ? Difficile, mais pas impossible. À condition que je parvienne à faire comprendre à mon Archange, Raphael, que je ne suis pas à sa botte. Enfin, si c’était mon seul problème, je m’en sortirais… Mais, voilà que Lijuan vient de péter les plombs. Direction Beijing, de nouveau à la poursuite d’un Archange timbré. Qui m’aime me suive ! »

Malgré un langage un peu rude à la limite du vulgaire, j’avais décidé de poursuivre la série après lecture du premier tome, la mythologie et l’univers s’annonçant intéressants. Contre toute attente, le vocabulaire (la traduction ?) s’est amélioré. La plus grande partie du texte m’a d’ailleurs vraiment plu, avec un côté poétique dans la description de la relation Elena – Raphael qui m’a surprise.

Par contre, un autre problème s’est posé, qui n’était pas là au premier volume : j’ai été incapable de me rappeler ce qui s’était passé dans le chapitre précédent, en reprenant la lecture chaque soir. Je devais revenir en arrière pour me remettre les derniers évènements ou les informations précédentes en mémoire, ce qui a été assez agaçant.

Dans ce volume, on découvre un sanctuaire où Elena reprend des forces après l’attaque en fin de premier volume, et sa transformation en ange. J’ai beaucoup aimé suivre sa métamorphose, ses réflexions, son apprentissage de ce nouveau corps.

L’intrigue policière n’est pas inintéressante. Quelqu’un a osé s’attaquer à un enfant ange, ce qui est un énorme tabou dans leur société, et certains ne sont pas ravis de voir Elena se mêler de l’enquête. J’ai eu un peu l’impression qu’on ne pouvait pas découvrir le criminel avec les indices donnés, ce qui me déçoit  toujours un peu.

La description de ses capacités de chasseuse, les odeurs de chacun (ange, vampire) étant associées à un goût particulier m’a aussi frappée, je ne m’en rappelais pas du premier tome. J’ai aussi aimé en découvrir davantage sur Raphael, sa famille, ses subordonnés, mais plus spécialement son père et sa mère.

Ce qui m’a davantage surprise a été de voir révélé le mystère sur l’enfance d’Elena et ses dissensions avec son pères, ce monstre qui les a attaqué (moins surprise par sa vue), je pensais que l’auteur continuerait à fournir quelques pistes, quelques éléments, mais conserverait l’essentiel de l’histoire pour des volumes ultérieurs.

Mais j’aurais aimé que l’enquête ne soit pas repoussée en arrière-plan au profit de la romance avec Raphael, même si je peux comprendre qu’elle le soit devant la part politique et le départ pour Beijing (la chute avec Lijuan m’a d’ailleurs beaucoup plu).

L’un dans l’autre, un tome intéressant, même s’il s’appesantit sur la romance au lieu de se concentrer sur le crime, et qui me donne envie de poursuivre la série, en espérant que le tome 3 continue sur sa lancée et propose un langage / une traduction toujours aussi élégante pour la plupart du tome.

Nombre de tomes parus : 8 (série en cours).

Tome 1 : Le sang des anges

Tome 3 : La compagne de l’archange

Tome 4 : La lame de l’archange

2 commentaires sur “Chasseuse de vampires, tome 2 : Le souffle de l’archange

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s