Au bord des mots, lectures sur un rocher

Bliss : Métamorphose d’une fille ordinaire

Shauna Cross (autrice). 2011, 183 p. Milan (Macadam). Jeunesse. 15,20€. Livre lu sur liseuse.

Bliss, une adolescente texane de 16 ans surcouvée par une mère accro aux concours de beauté, découvre un jour le roller derby. Sa vie, qu’elle trouve minable, prend alors un nouveau tournant, très loin de la vie stéréotypée qu’elle menait jusque-là. Musiques branchées, premières relations amoureuses ? Bliss va voir sa vie chamboulée et va se trouver, enfin !

J’ai découvert cet été le film adapté de ce petit roman jeunesse, avec Ellen Page, et j’ai eu envie de voir à quoi ressemblait le livre. Je ne vous conseille pas de procéder dans cet ordre. Le film est très fidèle, je n’ai donc pas été très surprise devant le déroulement des évènements, si ce n’est la fin. Je ne sais pas si c’est ma mauvaise mémoire qui fait des siennes, mais ça n’est pas très grave.

Bliss est une jeune fille haute en couleurs que j’ai pris un grand plaisir à suivre. Merci l’anti rose et strass, ça fait tellement de bien …. Son côté dark, un peu destroy, musical qui m’a rappelé Lane Kim de Gilmore Girls (un peu avec sa vie cachée aussi), elle est vraiment très bien campée et plausible. Sans parler de Pash, sa meilleure amie tout aussi déjantée, qui est peut-être un peu sage dans le film par comparaison – j’ai l’impression qu’elle apparaît moins aussi … les personnages, en général, sont vraiment chouettes et j’ai cru aux scènes dépeintes par l’auteur.

L’écriture est fun, fluide, familière, et je pense que je l’aurais encore plus aimée en anglais, surtout pour la traduction des surnoms des joueuses de derby, qui en tout cas étaient différents dans le film, et j’aurais préféré lire ça en VO, mais c’est un détail qui n’accable pas le reste du récit.

J’ai été un peu plus dérangée par le choix de CDI pour la bibliothèque du lycée de Bliss, et la mention de bac … je suis toujours un peu froissée lorsqu’on conserve ces termes alors qu’ils ne recouvrent pas la même réalité, et ça me sort totalement du contexte américain.

Une petite lecture définitivement fun, très courte, très sympathique. Je vous la conseille.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s