Au bord des mots, lectures sur un rocher

Bilan 2014

Pour la première fois, je me lance dans la présentation de mon année de lecture / visionnages / etc. … dites-moi si ça vous plaît !

Comme de coutume, on va commencer par parler lecture. Mais sans chiffres. Je n’aime pas les chiffres. Je sais que compter les pages lues par mois/an se fait beaucoup aussi, mais ce n’est pas mon truc, et je ne vous donnerai pas non plus un nombre de livres lus par mois. C’est plus intéressant de vous présenter le meilleur ou le pire, ou les différents genres qui sont ou vont passer par la Falaise.

Je vous propose de commencer par parler auteurs, avec ceux que j’ai découverts avec plaisir et que j’ai très envie de retrouver vite, vite ! Même si je n’ai lu qu’un seul livre d’eux pour l’instant (ou un peu plus pour l’un d’entre eux). Dans cette catégorie, il y a :

¤ Fabiel Clavel, parce que Le miroir aux vampires, c’est LE roman que j’aurais adoré ado, que j’ai adoré maintenant, dans sa narration, sa mythologie, ses créatures ; et parce que Homo Vampiris, si je n’ai objectivement pas flashé dessus, m’a plu et fait réfléchir à de nombreux détails.

¤ Samantha Bailly, pour ses magnifiques Oraisons, qui m’ont tenue en haleine avec des personnages hauts en couleur et un univers passionnant.

¤ Lydie Blaizot : sa Maison de Londres, encore un univers parfaitement dessiné, un humour frappant, une intrigue très rythmée).

¤ Stéphane Bern, qui est en passe de supplanter un de mes auteurs chouchous en histoire juste avec Sagas ! j’avais déjà été séduite par sa présence à la télévision, son écriture n’est pas en reste.

¤ Elsa Brants, parce que Save me Pythie, c’est tout ce que j’aime en manga : un dessin clair et drôle, des personnages déjantés, un fond de mythologie shonen, une héroïne punchy que personne n’écoute et plein de références !

¤ Keiko Ichiguchi, parce que j’ai adoré son humour et ses anecdotes du type de Pourquoi les Japonais ont les yeux bridés et que j’ai une envie folle de la suivre en VO, c’est-à-dire en italien – on en reparle dans la suite du billet !

¤ Umiharu Shinohara, parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas pleuré sur un manga, et Le Maître des livres est une ode à la lecture d’une puissance infinie.

¤ Stéphane Soutoul, parce son Mal en la Demeure et « L’étrange histoire du luthier amoureux » sont empreints d’une douceur et d’une poésie superbe dans leur écriture, et que je ne peux pas résister aux thèmes fantastiques qu’il développe.

¤ D.E. Stevenson, parce que j’ai commandé la suite de son magnifique Miss Buncle’s Book moins d’un mois après l’avoir terminé et que la dernière page tournée, j’ai failli le recommencer !

¤ Lia Vilorë, parce que ça faisait longtemps que je n’avais pas autant hurlé de rire avec un récit vampirique bourré de références qui m’ont parlé – mais Sailor Moon quoi !- et une héroïne maladroite, attachante, vraiment pas douée ! ses Vampires d’une nuit de printemps sont hilarants !

Mais je suis aussi irrémédiablement tombée sous le charme d’auteurs que j’avais déjà lus les années précédentes …

¤ Poul Anderson, parce que ses Patrouilleurs du temps m’ont emportée en d’autres lieux, d’autres époques, avec beaucoup de justesse et d’émotion. Et pour Orphée aux étoiles de Jean-Daniel Brèque qui retrace une carrière riche et une bibliographie qui me fait terriblement envie.

¤ René Barjavel : j’ai totalement fondu devant Les dames à la licorne, et j’ai rarement autant pleuré devant un livre …

¤ Gail Carriger, parce que ses univers magiques, aux accents steampunk, me font rêver.

¤ Jasper Fforde, parce que ses univers à lui sont complètement déjantés et que leurs thèmes fourmillent de littérature et de jeux de mots superbes.

¤ Anne Golon, dont la nouvelle édition d’Angélique m’a scotchée, pour parler légèrement.

¤ Eva Ibbotson : de la fantasy pleine de douceur. A lire !

¤ Pierre Pevel : après la Belle Époque revisitée avec superbe, c’est au tour de Richelieu et ses lames de prendre le devant de la scène. Et c’est magique.

¤ Connie Willis : rien à dire, excepté voyage dans le temps et wouah. Restons subtile.

***

Après ces  merveilleux auteurs, quelques genres vers lesquels je me suis penchée !

¤ de l’Histoire : des romans adultes avec les Angélique, jeunesse avec la collection Mon Histoire, documentaires sérieux de Diane Ducret ou plus humoristique avec Terry Deary

¤ du fantastique, j’avais un peu tendance à délaisser ce genre, je trouve. Je me rattrape avec des vampires, psylles, démons, dieux …

¤ des mangas, que je lis ou relis régulièrement, avec son lot de déceptions, mais aussi de petits bijoux, dont je vous ai un peu parlé ou que je reprendrai ensuite. Je suis surtout partie vers des séries humoristiques, sportives, culinaires, fantastiques ou historiques.

¤ de la fantasy, notamment jeunesse (Rick Riordan ou Manon Fargetton, ou encore le monde magique de Spiderwick et Doregon) mais aussi plus adulte, avec des personnages de comptines, des farfadets et des dieux grecs.

¤ des bandes dessinées, qui suivent un peu les mêmes thématiques qu’en mangas (on ne se refait pas !), avec un faible pour l’histoire / les biographies, avec Kiki de Montparnasse ou Olympe de Gouges, et Marjane Satrapi dans un autre registre /siècle.

¤ de la science-fiction, avec des histoires de futurs, de voyage dans le temps, d’histoires parallèles (uchronies ou steampunk).

¤ des albums jeunesse avec des histoires de livres ou d’animaux.

¤ des témoignages, drôles ou plus sérieux, pour voir des vies d’ailleurs (Iran, Japon, Chine).

¤ des livres … sur des livres ! Sur les récits vampiriques, policiers, Poul Anderson, Autant en emporte le vent, et des conseils jeunesse (ici).

¤ des essais sur les fées, le voile, le sexisme et la lecture.

¤ et un tout petit peu de contemporaine avec des Texans très catholiques, des étudiants iraniens en littérature, une jeune fille anorexique et une chef cuisinière coréenne.

***

Je me suis lancé quelques défis, mais beaucoup moins depuis la lancée de ce petit blog :

¤ des lectures d’animaux : avec un animal dans le titre ou le récit, que j’ai légèrement dépassé avec treize lectures pour douze demandées.

¤ des mots et des notes : un peu de musique, mais peu de portée finalement.

¤ in italiano : pour m’entrainer à la langue de Dante, mais je ne l’ai pas pratiquée autant que je l’aurais voulu.

¤ le nez dans les livres : avec un terme du vocabulaire de la lecture dans le titre (bibliothèque, livre, roman), je peux encore m’y adonner un peu !

Le bilan est un peu mitigé donc, à voir pour les deux nouveaux, qui n’en sont pas vraiment ! Je vous en parle plus bas 🙂

***

J’ai été séduite au long cours par ces sagas, en lisant un volume ou plusieurs :

¤ les Angélique. J’avais commencé une relecture de la première édition, jusqu’au tome 6, en début d’année, et puis j’ai débuté la nouvelle, parce que j’avais très hâte. Je la trouve toujours aussi prenante, même si je suis un peu à l’affût des ajouts plus récents …

¤ Alcibiade Didascaux, une BD historique que j’ai adorée, et série dans laquelle il y a de nombreux tomes ^^ on suit un professeur qui voyage dans le temps et découvre de première main différentes civilisations, je l’ai découvert avec l’Égypte, et c’est une petite merveille, et j’ai déjà la suite !

¤ Le miroir aux vampires, que je ne peux pas ne pas remettre ici malgré une mention préalable de l’auteur !

¤ Les Lames du Cardinal, idem que pour le précédent.

¤ Le protectorat de l’ombrelle, un peu de steampunk dans ce monde de brutes !

¤ Nursery Crimes, promis, après celui-ci, j’arrête les doublons ! Parce que l’auteur nous emmène à la rencontre du bonhomme de pains d’épices, des trois ours et de Humpty Dumpty, avec un humour et des jeux de mots décapants.

¤ Sally Lockhart, parce que Philip Pullman nous emmène dans un Londres embrumé de toute beauté, que Sally est une héroïne moderne et pas cliché pour un sou, et que j’en redemande !

¤ House of Night, parce que décidément de.w me connaît bien et que j’ai bien fait d’acheter les quatre tomes de la série lorsqu’elle m’a dit que ça devrait me plaire. La mythologie choisie est plutôt originale, les mystères intéressants et ils se dévident au fur et à mesure sans s’appesantir sur des questions, et j’apprécie les personnages, sans parler de l’écriture fluide et rythmée.

En matière de mangas / manhwas, je n’ai pas été emportée très souvent, mais quelques séries sont sorties du lot :

¤ la nouvelle édition des Sailor Moon. Je fais bien durer le plaisir, mais elle est magnifique, même si comme pour les Angélique je traque les ajouts et modifications.

¤ Cynical Orange, un petit manhwa qui donne l’impression de n’être qu’un triangle amoureux classique, mais dont les dessins m’ont frappée et qui a réservé de petites surprises.

¤ Host Club, cette petite comédie complètement déjantée sur un club d’hôtes dans une école particulièrement onéreuse, avec des personnages parfaitement définis et un humour qui m’a séduite.

¤ Prince of Tennis. Même pas besoin d’en dire plus.

¤ Le chant de la poupée, autre manhwa, d’une grande beauté, d’une grande douceur, poétique, et au dessin charmeur.

¤ Dengeki Daisy, qui a aussi l’air d’être un petit shojo scolaire, mais bien plus complexe et attachant.

¤ Princess Jellyfish. Comme ça, il n’a l’air de rien, mais les personnages sont mémorables, on rit énormément, et on s’apitoie aussi sur leur sort. Une série magnifique.

¤ J’aime les sushis, ma petite dernière, encore une saga qui donne l’impression de partir vers une relation amoureuse et des quiproquos, et on garde les malentendus, l’humour, mais aussi une histoire d’amour inattendue et attention, touchante.

***

Des one-shots m’ont aussi charmée, et je suis faible, parce que je vous en donne plein :

¤ Sagas, pour les anecdotes historiques intéressantes servies par une écriture impeccable que j’ai très envie de retrouver.

¤ Le guide des fées, un superbe essai délicatement illustré sur les femmes et les fées, dans la littérature.

¤ Clio Kelly est un début de série, mais comme il n’y a pas de suite à l’horizon, je le présente ici. J’ai aimé retrouver des éléments que j’adorais plus jeune : la mythologie, le côté magical girls, la Bête du Gévaudan (si si).

¤ Vampires d’une nuit de printemps m’a fait hurler de rire. Tout simplement.

¤ Amulettes traite d’une histoire d’amour qui se répète sur des générations et des vies successives. J’ai aimé le traitement de ce thème qui m’intéresse énormément, et même l’histoire d’amour ne m’a pas paru gnan gnan.

¤ Le Mal en la Demeure est un petit bijou gothique, et il est bien trop court.

¤ Les Dames à la licorne est une autre histoire d’amour que j’ai profondément aimée.

¤ Miss Buncle’s Book, un récit plein de douceur et de simplicité, sur une jeune femme sans histoires qui fait paraître un roman sur les gens de son village, de manière anonyme. Ses concitoyens n’apprécient pas du tout ce texte sur eux. Ça n’a l’air de rien, mais j’ai adoré. J’ai déjà acheté le tome 2 😀

¤ Sans parler du chien. Voir Connie Willis. Voyage dans le temps. Wouah. Lisez-le.

¤ Au sortir de l’ombre est un roman fantastique assez inattendu sur des monstres, des ombres, des prêtresses.

¤ Chihuahua, zébu et Compagnie, un peu de linguistique animalière.

¤ Au temps de François 1er, retour à l’Histoire avec un très beau récit jeunesse qui ne met pas directement en scène François 1er, mais une jeune fille qui le croise lors d’un banquet. Anne évoque sa vie simple, mais avec une pincée de mystère et d’intrigue, et j’ai accroché.

¤ Le secret du quai 13 est un petit bonheur. Un petit récit de fantasy sans prétention mais qui m’a fait rêver.

¤ L’Océan au bout du chemin, le dernier roman de Neil Gaiman, m’a emportée tout du long, avec son histoire d’enfance et de monstres.

¤ The Gone With the Wind Trivia Book est une mine d’informations sur le roman et le film, servie par l’écriture pleine d’humour d’une vraie fan.

***

Mais j’ai laissé en plan plusieurs livres – je crois beaucoup plus qu’en 2013 :

¤ Minuscules flocons de neige depuis dix minutes. J’ai été larguée dès la première page dans cette foule de références plutôt geek mais proposant une intrigue assez lourde.

¤ Gravure d’argent, la préquelle des Sœurs de la Lune, allait décider du devenir de cette série dans mes lectures, et puisqu’on est plus focalisé sur la vie sexuelle des sœurs que l’univers, franchement, c’est sans moi.

¤ Steampunk Chronicles, tome 2. Je ne sais pas pourquoi j’ai reposé ce livre avant la fin du premier chapitre, peut-être pas le bon moment. Il attend toujours dans ma PAL.

¤ La mal-aimée. J’avais déjà été déçue de l’auteur pour une autre série manhwa, et je me suis encore fait avoir par un beau résumé. Je n’aime pas son dessin, et honnêtement, ses histoires ne parviennent pas à m’intéresser.

¤ Case Histories. Je vous ai préparé un bon billet bien agacé sur cette lecture. Je m’ennuyais vraiment ferme et j’avais décidé d’abandonner vers la centième page si ça ne s’arrangeait pas. Ça s’est fait avant pour cause de thème non supporté (inceste/viol père-fille).

¤ Invasion. Lu vraiment à peu près en même temps que Case Histories. Enfin commencé et abandonné parce que c’est une catastrophe, rien que pour la traduction, et on sait dans les trois premières pages qui est responsable de ce qui va suivre (aucun intérêt).

¤ Suzanne et le Pacifique, le seul roman de Giraudoux dans ma PAL (surtout des pièces de théâtre sinon). Je pense que je l’en ai sorti à un moment où une lecture grave ne me ferait aucun bien et je l’ai rapidement reposé.

***

Et je réfute ces lectures. Elles ont eu lieu, mais ce n’était vraiment pas ça ! :

¤ The Earl and the Fairy … ou comment tuer une intrigue sympathique dans une période historique que j’aime avec les gros défauts du shojo. Greuh.

¤ A l’encre de tes veines. Je n’ai pas cru aux situations, aux récits, la plume m’a semblé trop maladroite.

¤ Narnia, tome 2. Je vais pétitionner pour qu’on offre un mixer aux filles de cette saga, comme ça, le message de l’auteur sera plus clair. Lourd dans son côté éducatif, sexiste, pas spécialement original de nos jours, je m’arrête là.

¤ Luck Stealer. Le héros a le pouvoir de voler la chance des gens, qu’il offre ensuite à sa fille née sans. Les gens dépourvus de chance décèdent généralement, rapidement, douloureusement. Un dessin qui ne m’a pas accrochée, pas mal de violence, pas d’humour … pas de point franchement positif. J’ai le tome 2 dans ma PAL, donc je jette encore un œil avant de désherber cette série.

¤ Le Complot contre l’Amérique. Le pitch des États-Unis uchroniques, sous la présidence de Lindbergh pro-nazi à l’orée de la seconde guerre mondiale m’avait séduite, mais trop de longueur, et un focus sur les enfants qui ne m’a pas plu (si je peux éviter les enfants quand je lis des romans adulte, j’aime autant).

¤ Par le sang du démon n’est absolument pas passé. C’est une des lectures que j’ai le moins aimées cette année. Le personnage, la mythologie du vampire ne m’a pas plu du tout. L’héroïne/le héros/whatever est d’un égocentrisme, au début, et ne s’arrange pas ensuite. Et il y a de la romance. Greuh. Shame, parce que la couverture est superbe.

¤ Buffy, saison 8. Je m’en suis arrêtée au tome 2. Les lire en français a été une mauvaise idée (je les avais dénichés en occasion) et je n’ai pas reconnu les personnages dans ces dessins. Éventuellement en VO, mais absolument pas une priorité.

¤ Absinthes et démons, ou comment un détective fantastique m’a profondément ennuyée.

¤ Lawful Drug. Les Clamp ont réussi à me lasser, intrigue, personnages, même le dessin …

¤ Je ne sais pas quoi lire ! Je ne supporte pas qu’on casse un genre gratuitement, surtout dans un livre qui se veut l’apologie de la lecture. Écriture et présentation ne sont pas à la hauteur. C’est un grand non. Préférez-lui Je cherche un livre pour un enfant de 8 à 16 ans de Tony Di Mascio. C’est plus récent, c’est plus documenté, c’est vraiment moins énervant.

¤ Angel’s Doubt. Je ne suis pas sûre qu’il y ait un intérêt à cette série. C’est peut-être pour ça qu’elle est en arrêt à deux tomes. Le second est dans la PAL, à voir s’il relève l’intrigue vide. Les dessins sont jolis, mais ça ne fait pas tout.

¤ Good Christian Bitches, une héroïne incroyablement niaise, sans intérêt, un message énervant dans l’éducation de sa gamine, une atmosphère étouffante de religion. La série télé adaptée est fun, par contre.

¤ Time Opera, ou comment Robert Silverberg m’a déçue. Son histoire de futur m’a ennuyée, et de voyage dans le temps agacée.

¤ Laura ou le secret des 22 lames … une intrigue qui ne décolle pas malgré ce qui se veut un rythme de thriller, un vocabulaire tout sauf naturel, et pas de fantastique. Je reste sur ma faim.

***

J’ai un peu lu en langue étrangères :

¤ en anglais, de l’imaginaire (Eve Dallas, policier et science-fiction), des documentaires (histoire ou science), et quelques mangas.

¤ en italien, mais juste deux mangas T_T

¤ en allemand, encore moins, un seul ! Et le tiers d’une comic strip, comme c’est un peu lourd de tout lire à la file (c’est un trois en un…).

Donc, à mon goût, absolument pas assez. Et pas de Harry Potter en allemand 😦 Je sens le manque 😦

***

Revenons-en un peu au blog, maintenant. je vous ai parlé d’autres choses que de livres, notamment :

¤ des séries télévisées avec le rendez-vous hebdomadaire du Dimanche en séries. Il a pris fin de manière assez abrupte puisqu’il me prenait pas mal de travail ponctuel (mes billets de lecture sont planifiés au mois, pour la plupart), que je pense, malgré une reprise régulière du visionnage, ne pas le remettre en route. Mais j’aimerais bien vous parler de séries directement sur le blog … affaire à suivre !

¤ d’une série de livres en détail, qui me tient très à cœur, avec la Quinzaine Angélique effectuée en début d’année avec Miss Bunny. J’ai réussi à convaincre des copines blogueuses de tester si elles tombaient dessus, donc je suis déjà ravie, et puis j’ai passé un très bon moment d’échange avec la Miss. Je ne rechignerais d’ailleurs pas à en lancer une nouvelle avec elle (si tu lis ces lignes), ou quelqu’un d’autre (hé, Biancat, une quinzaine Quantique ? :P), ou toute seule comme une grande (j’avais noté quelques idées comme sur Kaori Yuki – il faut que je me remette à sa bibliographie d’ailleurs, Ludwig Fantasy est très sympathique si vous vous posez la question, Buffy … ça peut être une série de livres, série télé, etc.).

¤ d’évènements littéraires comme Ray’s Day, la SFFF/horreur francophone ou la poésie. Un jour choisi, il fallait soit lire, soit acheter un livre du genre pour ce dernier. Et en l’honneur de Ray Bradbury, j’ai célébré la lecture avec plein d’autres participants, notamment en vous présentant mon Tolino et la Book Jar que j’ai réalisée cet été.

¤ de box littéraire : j’ai testé le système avec la box de Pandore et je pense en rester là pour l’instant. J’aime beaucoup le principe, mais, hum, je suis un peu difficile en matière de livres …

¤ de salons du livre. Je vous ai enquiquiné avec les Imaginales avant, pendant, et après, je ne vais pas en rajouter 😛 et il y a aussi eu Le Livre sur la Place de Nancy, une très belle surprise.

¤ et un peu de musique. Juste un peu. J’avais prévu de vous parler du dernier album d’Ycare, La somone, mon brouillon était lancé … et je n’en suis toujours pas sûre. On en reparle lorsqu’il aura sorti le suivant (pour une fois que j’achète un CD à sa sortie T_T). Je vous ai juste proposé ma nouvelle chanson chouchou des Within Temptation, mon groupe préféré.

***

J’ai savouré quelques séries – je vous assure que j’ai fait une sélection :

¤ Dead Like Me : une superbe petite série (deux saisons) sur une jeune fille désinvolte qui  est tuée par un siège de toilettes de la station Mir – je vous jure – et devient faucheuse. C’est drôle, c’est cynique, et il y a Mandy Patinkin (Inigo Montoya).

¤ Being Human, saison 1. Oui, oui, il n’y a qu’une saison. Les tribulations d’un loup-garou, d’un vampire et d’une fantôme qui cohabitent. Ils sont extrêmement touchants et les 6 épisodes passent très rapidement.

¤ Murphy Brown. Je trouve cette série magnifique. Murphy est une femme anti conventionnelle, cynique, drôle, journaliste d’information pure et dure, qui n’hésite pas à dire ce qu’elle pense. Et cette série date de la fin des années 80 sans être datée, à mon sens.

¤ El Internado. J’avais plutôt aimé l’adaptation française en série de l’été, et la VO est encore plus drôle et plus prenante, sur les mystères qui régissent un internat, d’évènements étranges à manipulations génétiques. Et j’ai adoré regarder une série espagnole en VO, même si les sous-titres me font encore et toujours bouder. J’ai appris quelques mots aussi, ce qui fait toujours plaisir !

¤ Modern Family est une petite série humoristique très sympa sur différentes cellules familiales au sein d’une grande famille. Et il y a Al Bundy. J’adore cet acteur (oui, je sais que c’est le nom du personnage de sa série Mariés, deux enfants ^^). Et les autres sont tout aussi hilarants, les situations incroyablement cocasses. J’ai vraiment accroché.

¤ Castle m’a un peu refroidie avec sa saison 6, mais sinon, l’auteur de romans policiers un peu imbu de lui-même et la flic qui doit l’accueillir, forment une équipe intéressante, et les personnages secondaires m’ont beaucoup plu aussi (Alexis, Lanie, Javier, Ryan).

¤ Avec Arrow, je renoue avec les super héros en série. Et je trouve ça très fun. Les personnages, les couleurs, l’intrigue, j’adhère sans trop poser de questions. Et John Barrowman est exquis.

¤ The Big Bang Theory. J’avais une grosse appréhension parce que je sentais que les thèmes me parleraient sûrement mais j’avais détesté Kaley Cuoco dans la dernière saison de Charmed. Et en fin de compte, elle est très drôle, le casting en général est hilarant, et forcément, l’humour de geek, j’y ai accroché.

¤ The McCarthys est une petite série encore en cours, sur un jeune homosexuel qui vit très près de sa famille, comme ses deux frères et sa sœur. Et la mère, c’est Jackie de Roseanne (et la fille s’appelle Jackie, vous ne me direz pas que c’est une coïncidence ^^). Je ris.

¤ Miss Fisher’s Murder Mysteries a été revu pour la, pfouh, quatrième, cinquième fois? En attendant, espérant la saison trois, j’ai revu ces deux petites saisons. Elle en devient presque une série doudou, sur une jeune femme pleine de punch des Années Folles en Australie, qui devient détective privé. C’est très beau, costumes, décors, musiques, les acteurs sont excellents, et les enquêtes policières offrent juste la bonne dose de réflexion, sans aller dans le trop simple ou trop complexe. C’est à voir si vous aimez le period drama !

¤ Family Ties est encore une petite rediffusion, ça doit être la deuxième ou troisième fois que je la vois. J’adore cette première série de Michael J.Fox. Il est tellement adorable en Alex P. Keaton, ce jeune Républicain qui voue un culte à Nixon, mais les autres personnages sont tellement chouettes. Les parents Démocrates, anciens hippies (jamais compris pourquoi les blagues politiques me parlent tellement ici), sa sœur Mallory un peu nouille, très axée fringues avec un redoutable sens de la répartie et Jennifer, la petite dernière extrêmement futée. Ce groupe fonctionne tellement bien ensemble ! C’est une petite série familiale qui suit les membres de la famille au quotidien, avec beaucoup d’humour et de bons sentiments (je vous promets, je n’ai pas fait d’overdose, et je suis un grinch).

¤ Blood Ties est une autre série criminellement courte. Avec deux toutes petites saisons, elle adapte les aventures de Vicki Nelson. Autant le premier épisode je trouvais le filtre jaune atroce, autant par la suite les personnages se découvrent attachants, la mythologie du vampire prenante, les enquêtes policières intéressantes. J’ai un peu moins accroché aux livres …

¤ The Tenth Kingdom, un revisionnage toujours aussi charmant d’une mini série sur des contes de fées. S’il était sorti durant cette décennie plutôt que la précédente, on aurait sûrement eu une suite maintenant … je vous dirais presque que c’est « un conte de grand amour et de grande aventure », même pas peur de la comparaison.

¤ Gilmore Girls (oui, le millième revisionnage compte. Enfin, le quatrième Si si, je vous jure, seulement quatre). Je ne sais pas quoi vous dire de plus. Encore une série familiale, mais d’une humour décapant, d’un débit de mitraillette, de personnages hauts en couleur et parfaitement plausibles. Et une petite pensée pour l’acteur qui jouait le patriarche, Richard Gilmore, Edward Herrman, qui est décédé le 31 décembre 😥

***

En revanche, j’ai longuement soupiré devant d’autres :

¤ Twin Peaks. Ne me dites pas que c’est culte, sincèrement, je m’en fiche, ce n’est pas pour moi.

¤ Spartacus. C’est un style de série que je n’aime pas, comme Rome, comme Game of Thrones, trop de passages de sexe sans grand lien avec l’histoire. Même si j’aime beaucoup Lucy Lawless et Daryl Hannah, je me suis ennuyée.

¤ Penny Dreadful. J’ai détesté les acteurs. Je crois que je n’ai pas écrit un tel pâté dans mes notes de séries sur les acteurs depuis que je prends des notes. Je devenais folle. Je vous laisse découvrir une partie de mes réflexions dans le Dimanche en séries correspondant.

¤ The Kennedys. Mouais. Je n’ai absolument pas suivi tellement ce n’était pas passionnant. Transparent.

¤ A Passionate Woman … J’ai été appâtée par la présence de Billie Piper et le style 50s alors que la moitié se passe à notre époque. Et c’est juste une femme qui trompe son mari avec un escroc. J’ai horreur des histoires d’amour pour les histoires d’amour, que ce soit en film ou en livre. Je suis un grinch, vous pouvez le dire.

***

Quelques films aussi :

¤ Timer est une autre comédie romantique choupi, sur un petit twist de science-fiction : dans ce futur, on peut t’implanter un timer qui une fois activé te donne le temps qui te reste avant de rencontrer ton âme sœur, avec l’actrice d’Anya (Buffy).

¤ FAQ about Time Travel, une comédie plutôt fun sur le voyage dans le temps, ses paradoxes, ses dangers.

¤ Fantasia, je ne me lasse pas de le réécouter (plus que le voir, en fait).

¤ Ruby Sparks est un petit film sur un auteur de romans qui crée une jeune femme attachante qu’il finit par rencontrer « en vrai ».

¤ Monty Python and the Holy Grail. C’est drôle, c’est décalé, c’est déjanté, c’est à voir et à revoir.

¤ Three Weeks Notice. Je n’aime pas les comédies romantiques, mais j’ai un faible pour Sandra Bullock et Hugh Grant, et j’ai totalement flashé sur ce petit film. J’adore leur complicité, leur dialogue léger mais très drôle, malgré le côté certes prévisible du genre. En quelques mois, c’est devenu un film doudou.

¤ Whip It! Même remarque que précédemment sur le côté doudou de ce film découvert cet été. C’est pêchu, fun, les personnages sont originaux et plein de peps, un concentré de bonne humeur sur roulettes.

¤ My Big Fat Greek Wedding et My Life in Ruins, j’ai beaucoup aimé l’actrice principale, Nia Vardalos, et pour le premier, l’humour sur la Grèce, malgré les stéréotypes c’est très bien passé. Le second, sur une guide touristique dans ce pays, fourmille toujours d’humour.

Certains films beaucoup moins bien passés :

¤ Vampire Academy : mais qu’est-ce que c’est que ce bazar ? Gabriel Byrne, dans quel pétrin es-tu allé te fourrer? C’est ridicule. Le point positif, je me suis gaussée tout du long.

¤ Pretty in Pink : définitivement trop 80s pour moi. Mon attention était plus focalisée sur les choix vestimentaires spéciaux et omniprésents pour suivre une intrigue trop légère sur une jeune fille qui … quoi ? cherche un petit ami ? après vérification, une histoire de caste à l’école … mouais, je suppose que pour l’époque c’était original, particulièrement représentatif, mais ce n’est plus vraiment le cas.

¤ Ali Baba et les quarante voleurs : j’aimais beaucoup ce film quand j’étais enfant (on regardait beaucoup Fernandel à la maison). Mais là, c’est très mal passé, rien que pour les aspects sexistes (Morgiane est une vraie potiche) et la place de la femme dans cette société …

¤ Dead Like Me : ce film n’apporte strictement rien. Au contraire, on me pique mon Mandy Patinkin ! Bon, au moins, on remplace la blonde que je ne supportais pas … mais c’est tout le personnage le problème. Enfin bref. La série est vraiment mieux, et pire, on ressort des thématiques passées comme dire la vérité à la petite sœur. Regardez la série, laissez tomber cette version qui m’a ennuyée. Même si j’ai assez aimé voir ce qu’il advenait de la mère de George.

***

Quelques envies lecture pour l’année qui débute :

¤ de la VO, ou du moins des langues étrangères. De l’anglais, il y en aura de toute manière, mais je veux surtout dire de l’allemand et de l’italien. J’ai tout une série manga qui m’attend dans chaque langue (11 volumes en italien, les Card Captor Sakura, et 7 en allemand, les Angel Sanctuary Deluxe), sans compter les nombreux petits romans. Et comme j’ai fini les Soulless en allemand, je pensais partir sur les Peanuts ^^ Et puis le tome 3 de Harry Potter en allemand m’appelle depuis plusieurs mois … (en plus Durendal a fait une rétrospective sur les films à Nouvel An, ça n’arrange rien).

¤ d’histoire. Je les accumule parce que j’adore ça, mais je n’arrive pas à m’y mettre. Avec le demi-challenge ABC thématique, je devrais pouvoir avancer un peu.

¤ de la science-fiction. J’ai l’impression d’en lire moins même si j’accumule les livres aussi, j’ai donc débuté un second demi-challenge ABC sur ce thème pour me lancer.

¤ de la littérature, mais en documentaire. Si vous saviez à quel point, en faisant mon inventaire, j’avais envie de mettre à part tous les livres de mon étagère Littérature pour les lire rapidement ! Sur le fantastique, la littérature Irlandaise, Hercule Poirot, les séries Bibliothèque rose et verte de notre enfance, des études de roman, des essais sur l’écriture de romanciers … J’en ai sorti quelques-uns (je me suis fait une pile PAL prioritaire, et d’autres pour les ABC) que j’avais très envie de lire !

¤ de la non-fiction, donc des documentaires comme déjà mentionné, mais aussi des témoignages, par exemple, ou des biographies.

¤ du classique, mais ça je le répète tous les ans. Espérons que je sois davantage motivée avec la liseuse.

¤ en parlant de ça … je lirais bien un peu plus sur mon petit Tolino moi, tiens ^^.

Et puis d’autres petites choses :

¤ j’aimerais bien continuer les bonnes habitudes que j’ai réussies à prendre cet été de rédaction rapides de billets ! J’essaie de rester dans la semaine de lecture, et c’est beaucoup plus zen. Plus de piles vertigineuses comme au retour des Imaginales !

¤ éventuellement, aussi, me diversifier à nouveau sur le blog, donc avec des articles plus construits sur les séries télé, les films ou dessins animés qui me plaisent, et pourquoi pas mon organisation avec mon Filofax ^^

Et vous ? Des coups de cœur, de gueule pour l’année passée ? En livre, séries, films ?

Voilà, voilà, pardon pour ce très long billet qui doit être bien lourd à charger, j’espère qu’il vous a intéressé(e)s. J’espère que vous avez bien commencé la nouvelle année malgré la conjoncture actuelle, et je vous souhaite de belles lectures !

19 commentaires sur “Bilan 2014

  1. C’est un très très long bilan. Le mien n’est pas aussi gros mais je ne vais pas te dire ici mes coups de coeur de 2014, il faudrait une liste. « Autant en emporte le vent » par exemple est un saga que j’ai adoré !

  2. Wow quel bilan !! Bon, j’ai vu que tu as démarré The big bang theory, ravie que ça te plaise 😉 Sinon j’ai acheté Les dames à la licorne, dans ma liste cette année donc !

        1. Rapide ! ^^ N’aime pas Hurlevent moi, par contre ^^, j’ai essayé, et j’ai beauuuuucoup râlé ^^, je ne sais plus si on en avait déjà parlé, qu’est-ce qui te plaît dans ce roman?

          1. En fait, je ne l’avais pas relu depuis mon adolescence. J’en avais de supers souvenirs, mais je ne savais plus trop pourquoi ^^ Alors déjà j’adore les landes anglaises pluvieuses et désolées, et j’avais aimé cette passion presque contre-nature entre Catherine et Heathcliff. A ma relecture, je me suis encore laissé emporter mais les personnages m’ont semblé trop caricaturaux, antipathiques pour la plupart, plus que dans mon souvenir en tout cas. Je vais poser tout ça dans ma tête et faire un billet groupé avec le roman De pierre et de cendre que j’ai lu juste avant, je pense ! 🙂

          2. J’attends tes conclusions alors. Je t’avoue que je pense que si je l’avais lu ado,j’aurais pu l’apprécier davantage, étant plus portée à ce moment sur les histoires d’amour.

  3. Waouh ça c’est du bilan ! 😀 C’est bien, en le lisant j’ai eu l’impression d’avoir raté, ou d’avoir oublié, certains de tes billets, ça rafraîchit la mémoire c’est pas mal. Par contre j’ai franchement pas aimé Arrow, la série. J’ai l’impression qu’un épisode sur deux est scripté par un stagiaire bourré ou en manque de sommeil – je reconnais qu’il y en a d’autres qui relèvent le niveau mais quand même, il y a des dialogues ou décisions des personnages qui m’ont juste donné envie de sauter par la fenêtre !

    1. Je comprends tout à fait pour Arrow ^^ j’ai conscience d’être vraiment gentille, parce que j’ai détruit certaines séries cette année qui étaient sûrement objectivement moins bien ! Mais y a John Barrowman et puis l’acteur de Dresden ❤

      Quand je te disais qu'il était long, le bilan, sur FB …

  4. Je trouve que c’est une très bonne façon de faire son bilan! Les chiffres c’est bien beau mais c’est rarement ce qu’on retient d’une année finalement ^^
    Comment ça tu n’as pas aimé Lawful Drug??? Je vais me fâcher xD
    Contente de voir que tu as aimé Host Club par contre, j’adore cette série!

          1. Bah oui écoute, moi ça m’avait bien plu ( même si comme d’habitude avec les Clamp c’est un peu frustrant parce que la série a été arrêtée longtemps et elles ne l’ont reprise que récemment, dans un autre format en plus, avec un nouveau titre! Mais j’aime tellement l’univers qu’elles construisent, j’adhère à pratiquement tout ce qu’elles font ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s