Miss Buncle’s Book

Titre VF : non traduit ( 😥 ).

Auteur : D.E. Stevenson.

Langue : anglaise.

Nombre de pages : 299.

Première parution : 1936. Cette édition : 2012.

Éditeur : Sourcebooks Landmark.

Genre : Vintage.

Prix: 12,92€.

Résumé éditeur Who Knew One Book Could Cause So Much Chaos? Barbara Bunde is in a bind. Times are harsh, and Barbara’s bank account has seen better days. Maybe she could sell a novel … if she knew any stories. Stumped for ideas, Barbara draws inspiration from her fellow residents of Silverstream, the little English village she knows inside and out. To her surprise, the novel is a smash. It’s a good thing she wrote under a pseudonym, because the folks of Silverstream are in an uproar. But what really turns Miss Bunde’s world around is this: what happens to the characters in her book starts happening to their real-life counterparts. Does life really imitate art? A beloved author who has sold more than seven million books, D. E. Stevenson is at her best with Miss Buncle’s Book, crafting a highly original and charming tale about what happens when people see themselves through someone else’s eyes.

Encore une petite merveille qui demande à être traduite. Cette histoire a l’air d’être simple, à la limite de la banalité, mais tout s’accorde parfaitement dans cette petite ville (Silverstream), où Miss Buncle, l’héroïne, vient d’écrire un petit roman. Tout petit. Qui a aussi l’air très banal. Il raconte la vie des habitants de Copperfield, qui ressemblent étrangement à ceux de Silverstream, et révèlent de dérangeantes vérités, même si beaucoup soutiennent que ce sont des calomnies et voudraient bien voir le livre retiré de la vente. Mais Mr Abbott, l’éditeur de Miss Buncle, n’est pas du tout disposé à leur obéir, ni à leur donner l’identité de l’auteur, désigné sous le nom de John Smith.

Ce fut un vrai plaisir de découvrir les différents personnages, à la fois du roman et du roman dans le roman. La mise en abyme est vraiment très bien réalisée (parce qu’en plus, le personnage de Miss Buncle dans son roman écrit un roman elle aussi ^^, ), et les conséquences de lecture très drôle (même si l’enlèvement des jumeaux est plutôt choquant o_o). Une fois encore, j’ai aimé la description de la société anglaises, ses règles, ses traditions, ses codes.

J’ai adoré la simplicité du roman, jusque dans son titre, qui n’est pas celui du roman écrit par Miss Buncle, mais simple, très parlant, plein de charme, à l’image du reste. Les personnages sont délicieux, parfaitement dépeints, et je n’ai qu’une envie, poursuivre ma découverte avec le livre suivant (que je n’ai déjà acheté !). Même la couverture est toute charmante ^^

Certes, il y a un petit côté prévisible, dans les relations entre les personnages, notamment. Mais ça ne m’a absolument pas dérangée, c’est toujours bien amené, et avec décorum, attention.

Je dirais que la langue peut donner des soucis. Certes, c’est du vocabulaire quotidien, mais plutôt des années 30, pour la nourriture, le linge de maison, les vêtements … j’ai parfois été surprise, sans comprendre entièrement (ça n’est pas ma culture et c’est une différente époque, donc quelques difficultés), mais l’écriture est riche, pleine de musicalité, elle apporte encore un petit plus à ce superbe roman sans prétention.

Nombre de tomes parus : 4 (série finie).

Tome 2 : Miss Buncle Married.

4 réflexions sur “Miss Buncle’s Book

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s