Au bord des mots, lectures sur un rocher

Sacrées sorcières

The Witches. Roald Dahl (auteur). Quentin Blake (illustrateur). Marie-Raymond Sarré (traductrice). 1983 (VO), 1997 (VF), 238 p. Folio (Junior). Fantasy – Jeunesse. 8€.

Ah ! Si les sorcières portaient vraiment de grandes robes noires, des chapeaux pointus, une verrue sur le nez et qu’elles se promenaient sur des balais magiques, les choses seraient tellement plus simples ! La réalité est beaucoup moins folklorique et beaucoup plus inquiétante, Roald Dahl nous l’apprend : les sorcières sont pratiquement impossibles à identifier dans une foule. Seuls de petits signes peuvent les trahir et il vaut mieux les connaître, car les sorcières n’ont qu’un but : éliminer les enfants qu’elles détestent ! Lorsque notre jeune héros se retrouve bien malgré lui caché dans une pièce où les sorcières tiennent leur congrès annuel, les choses risquent de mal tourner…

On va commencer ce billet très subjectivement : c’est du Roald Dahl, donc un coup de cœur ^^

Je connaissais déjà le film, avec Angelica Huston dans le rôle de la Grandissime Sorcière, et je l’avais beaucoup aimé. C’est plein de peps, très rythmé, et le traitement de la sorcière, qu’on retrouve ici, me plaît vraiment.

Forcément, j’ai adoré ce récit jeunesse (malgré le fait que je connaisse déjà bien l’histoire, ça ne m’a rien gâché), les idées de l’auteur, les caractéristiques des sorcières, ce qu’elles peuvent faire et ont fait à des enfants. On ne s’ennuie pas, et je me demande même si enfant, je n’aurais pas eu peur …

Les superbes dessins de Quentyn Blake, comme de coutume, collent parfaitement à l’ambiance du récit. La grand-mère et le garçon sont adorables, intelligents et inventifs, et la Grandissime, imposante et charismatique.

C’est un récit très vivant à la première personne du singulier, on a l’impression de vivre l’aventure en même temps que lui. On ressent l’adrénaline et l’émotion en même temps.

La fin est un peu frustrante, elle appelle très fort une suite, mais je ne pense pas qu’on sera exaucés ! Mais c’est vraiment un petit roman très sympathique à lire.

4 commentaires sur “Sacrées sorcières

  1. Cela fait bien longtemps que j’ai lu du Roald Dahl mais j’ai très envie de m’y remettre ! J’ai lu ce roman mais je ne m’en souviens pas très bien… Pourtant, j’adore le style de l’auteur, c’est un GRAND écrivain !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s