Les soeurs de la Lune, tome 0 : Gravure d’argent

Titre VO : Otherworld / Sisters of the Moon, book 0: Etched in silver.

Auteur : Yasmine Galenorn.

Traducteur : Cécile Tasson.

Illustrateur : Tony Mauro.

Nombre de pages : 122.

Parution VO : 2010. VF : 2011.

Éditeur : Milady.

Genre : Fantasy urbaine.

Prix : disponible d’occasion.

Résumé éditeur Quand les soeurs d’Artigo vivaient en Outremonde, Menolly n’était pas une vampire, Camille était déjà un agent très spécial mais n’avait pas encore rencontré celui qui allait changer le cours de sa vie. Voici l’histoire de son premier amour.

Retrouvez ou découvrez les soeurs de la lune, mi-humaines, mi-fées, et suivez Camille, la sorcières dans une enquêtes trépidante et sensuelle.

J’avais passé un très mauvais moment avec le premier tome de la série, malgré des éléments sur l’univers qui auraient pu être intéressants. J’avais aussi trouvé cette préquelle en occasion, probablement à la même occasion, et j’avais décidé de le lire avant de décider si je laissais tomber la série.

Je n’ai même pas fini ce livre. Laisser un ouvrage en plan m’arrive rarement, mais j’ai retrouvé ce qui me dérangeait dans Witchling, et je me suis ennuyée.

Quelque chose de très bête, j’aurais aimé que le premier amour de Camille ne soit pas le mec dont il est question volume 1, mais un autre pour proposer quelque chose de différent, parce que là on a déjà une idée de ce qui s’est passé (enfin quand on avait trouvé ça intéressant, donc pas spécialement le cas, mais n’empêche, j’y ai vu un aspect prévisible).

Pourtant le début aurait pu être bien. Yasmine Galenorn propose une citation de Joss Whedon en exergue, celle de l’épisode Passion où Angelus parle justement de la passion. Donc j’étais plutôt dans de bonnes conditions.

J’ai retrouvé un langage familier qui m’a déplu, tourné vers le sexe dès la première page, et la prostitution. Et page 32, c’est le harcèlement avec le patron de Camille, toujours aussi vulgaire.

Et là j’ai dit j’arrête les frais. J’imagine que j’ai loupé des détails intéressants sur l’univers, Outremonde, ce qui est arrivé à Menolly parce que ça se profile, mais même l’enquête de Camille m’a ennuyée, j’ai eu l’impression qu’on se dirigeait vers la même structure que le tome 1, quelque chose d’übergigantesque pour l’humanité et puis Camille elle va sauver le monde, mais comme les chefs sont trop bêtes, ben ils vont l’exiler … je me fiche pas mal de me tromper.

Ça m’a agacée, je n’ai pas envie de poursuivre une série avec un vocabulaire trop familier à vulgaire, dont l’aspect enquête n’a pas d’intérêt à mes yeux (si c’est pour sauver le monde, Mary Sue, je préfère Buffy), les personnages m’ennuient et le sexe est le point principal à 99% du roman. Ça ne m’intéresse pas.

Et une série en moins.

Nombre de tomes parus : 18 (série en cours).

Tome 1 : Witchling.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s