Feuilles de février

En février, je poursuis mes deux demi-challenges ABC en histoire et SF, avec des lectures plutôt longues.

Les Enfants de l’Ô, tome 1 de Vanessa Du Frat s’est révélée une lecture prenante et pleine de suspense. Billet tout bientôt.

Science-Fiction : Les frontières de la modernité d’André-François Ruaud et Raphaël Colson, s’il est aussi passionnant, n’en est pas moins extrêmement long, et par moment très complexe. Je suis toujours dedans.

Cat’s Eye de Tsukasa Hojo, pour une relecture du début sympathique, malgré des éléments agaçants récurrents chez le mangaka (focalisation de l’image sur les formes des héroïnes et humour lourd). Et j’aurais aimé que le fil rouge (vol des œuvres d’art appartenant auparavant au père) soit plus clair, et que tout ne semble pas si simple.

Ranma 1/2 de Rumiko Takahashi, une autre relecture. J’ai beaucoup plus apprécié l’humour cette fois-ci, la pléthore de personnages, même le côté parodie de shonen. Si je me replonge dans cette série cette année ou l’an prochain, il faudra envisager de (tous) les acheter !

Negima de Ken Akamatsu … je n’ai pas du tout accroché à Love Hina, et évidemment, je retrouve ici des éléments caractéristiques (ce que j’appellerai « plan [du point de vue cinématographique, image] culotte ») appliqués à des personnages bien plus jeunes (des lycéennes et un prof de … dix ans … autour duquel tournent toutes ces demoiselles), donc, ok, un peu glauque. Mais j’aime beaucoup plus l’histoire fantasy de base, donc je poursuis cette série, de loin.

Luck Stealer, tome 2 de Hajime Kazu reprend les points que je n’aimais pas dans le tome précédent (un dessin qui ne me convient pas, des thèmes très noirs, voire que je n’accepte pas, billet à venir), et je stoppe ici ma lecture de la série.

Angel’s Doubt, tome 2 de Aki. Un dessin plutôt beau (on tombe déjà quelques degrés plus bas après deux volumes de déception) ne rattrape pas une histoire inexistante et des personnages ennuyeux. Seul le dessin me fait un peu réfléchir et hésiter avant de me débarrasser de cette série – ne parlons même pas de la poursuivre, elle est en pause en VO et VF depuis des années, méfiez-vous si vous songez à l’acheter. Ou attendez que je me décide pour la récupérer …

Les Colombes du Roi-Soleil, tome 3 : Charlotte, la rebelle de Roger Seiter et Mayalen Goust m’a emportée, comme le roman avec une de mes héroïnes préférées de la série. Les couleurs sont particulièrement à l’honneur avec de beaux paysages (Versailles, la mer, un pays lointain !).

L’année de la grande peste de Pamela Oldfield propose une héroïne particulièrement agaçante dans un contexte qui ne me passionnait pas à la base (l’épidémie de peste).

Android Phones for Dummies de Dan Goodkin, parce que traitez-moi de dinosaure, ou plus élégamment de créature d’un autre siècle, j’ai bien un smartphone depuis la rentrée, mais je ne sais pas me servir des fonctions supplémentaires … je n’ai pas prévu de billet pour cette lecture, très pratique, et à l’écriture très drôle.

De quoi les séries américaines sont-elles le symptôme de François Jost, très court (60 pages), pour un essai assez intéressant même si très succinct.

Et j’ai lu mon premier livre pour l’escale portugaise du défi Destination d’Evert ! dont je vous parle cette semaine seulement ^^,

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en février ?

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s