Au bord des mots, lectures sur un rocher

Les Royaumes invisibles, tome 3 : Le serment d’une reine

The Iron Fey 3 : The Iron Queen. Julie Kagawa (autrice). 2011 (VO), 2012 (VF), 496 p. Harlequin (Darkiss). Fantasy – Jeunesse. 13,90 €.

Un retour impossible…
Mise au ban de la Faérie, Meghan se console : elle va enfin revoir sa famille. Mais voilà que des fées de Fer cherchent à l’enlever. Elles sont envoyées par le nouveau roi de Fer, qui convoite les pouvoirs de Meghan ; il est prêt à la traquer sans trêve chez les mortels. Redoutant de mettre de nouveau sa famille en danger, Meghan renonce alors aux retrouvailles et part combattre le Fer avec Ash…

Une guerre décisive…
A la frontière des trois royaumes, le Fer livre une guerre impitoyable à l’Eté et l’Hiver. Si Meghan ne sort pas victorieuse de l’ultime bataille contre le Fer, l’Eté et l’Hiver disparaîtront à jamais. Mais la victoire a un prix : pour terrasser le Fer, Meghan doit accepter d’être abandonnée par Ash et de donner sa vie s’il le faut…

Un amour contrarié…
Meghan triomphera-t-elle et rétablira-t-elle la paix en devenant la nouvelle reine de Fer ? Entre-temps, elle aura perdu Ash. Devenu chevalier errant, ce dernier n’a pourtant pas renoncé à elle. Il se lance dans un long voyage qui, peut-être, les réunira…

J’ai été ravie de retrouver cette série et ses personnages. J’avais un peu peur de finir ce volume, comme je croyais que le dernier ne leur était pas consacré et que c’était donc la dernière fois que j’allais les retrouver.

Ce volume est beaucoup plus centré action, Meghan n’est plus la demoiselle en détresse des débuts, mais elle nous fait découvrir un peu moins ce nouvel univers, ou seulement des égouts et autres pans de faerie pas aussi intéressants.

J’ai retrouvé avec plaisir le trio de protagonistes et leur relation compliquée, Meghan, Ash et Puck. L’aide que les garçons apportent à la princesse dans ses cours fournissent des passages intéressants, et le chat est toujours là pour faire rire le lecteur (et Ash ne se débrouille pas trop mal dans ce domaine non plus, en particulier lorsqu’il précise à Meghan que le sabre, ça s’utilise « le bout pointu devant », c’est bête, mais ça m’a fait rire).

J’avais un peu de mal à me rappeler en détail du dernier volume, mais lorsque l’héroïne arrive devant l’oracle, elle a fait un peu la lumière sur certaines zones d’ombre de la mémoire, suffisamment pour que je puisse apprécier le récit – même si j’aurais aimé qu’elle passe davantage de temps chez Leanansidhe, la Reine des Exilés.

L’évolution de la relation d’Ash et Meghan, avec le prince qui se dévoile davantage et perd son côté renfermé est sérieux, illumine leur retraite, même leur voyage pour retrouver le nouveau roi de fer autoproclamé qui veut la mort de la jeune fille.

Sa décision pour améliorer les choses m’a un peu étonnée et je n’ai pas compris toutes les implications, mais c’est plutôt bien passé, même celle relative à Ash. Certes, c’est une porte vers un ultime volume, mais ça ne me dérange pas du tout, j’en suis ravie. Et les prémisses me plaisent déjà beaucoup (si Meghan s’en va, les garçons restent, peut-être retrouveront-ils un peu de leur relation légère d’avant!).

J’ai vraiment aimé cette lecture, même si j’aurais aimé découvrir d’autres aspects de la faerie, autre que les batailles et la recherche de l’armée de fer. Les explications de Puck sur le glamour et comment l’utiliser ne sont pas suffisantes à mon goût, j’espère que le dernier volume sera un peu plus magique dans ce domaine !

Nombre de tomes parus : 4 (série finie).

Tome 1 :  La Princesse maudite.

Tome 2 : La captive de l’Hiver.

Tome 4 :  Le prince exilé.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s