Au bord des mots, lectures sur un rocher

Feuilles de mars

En mars, on ralentit les lectures because contraintes scolaires. Mais on lit des choses très bien. Bon et certaines un peu moins, hein (mauvais mois pour l’Histoire, en mars …).

Three Sisters Island, tome 1 et 2 de Nora Roberts font partie de ces lectures doudou qu’on aime retrouver. Une jeune femme arrive sur une île idyllique, fuyant sa vie d’avant, et se découvre une nouvelle vie ainsi que d’étranges dons. Le deuxième volume poursuit l’histoire qui se déroule sur cette île en se consacrant à sa belle-sœur. Une pointe de romance avec une pincée de fantastique.

Des milliards de tapis de cheveux d’Andreas Eschbach. Mais que sont ces tapis de cheveux auxquels les tisseurs consacrent leurs vies ? Comment sont-ils réalisés ? Et surtout, pourquoi ? Ce récit est superbe. Je l’ai presque aimé à la folie, je l’ai savouré. L’écriture est pleine de poésie, l’intrigue pleine de mystère, parfaitement construite.

Catalogue des âmes et cycles de la SF de Stan Barets est un panorama de la SF datant des années 70, ce qui est très chouette puisque j’ai découvert des auteurs que je ne connaissais pas du tout. Mais, surtout, en plus d’idées lecture, j’ai vraiment aimé l’écriture pleine d’humour de Stan Barets. En plus de savoir de quoi il parle, il le dit de manière très entraînante, j’ai ri presque tout le temps, et même lorsque je n’aimais pas le livre ou l’auteur dont il parlait, j’avais envie de le lire quand même !

Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres de Christian Grenier parle d’une société future gouvernée par la Société des Lettres, où tout le monde lit, mais les ordinateurs sont bannis. Et puis un virus se répand, qui tue les livres … j’ai adoré ce livre, magnifique petit roman jeunesse avec une très belle réflexion sur le livre !

Mon année, tome 1 de Jiro Taniguchi est une petite BD lue en cours. Je regrette qu’elle n’en soit restée qu’à un one-shot lorsqu’elle devrait recouvrir les quatre saisons. On suit une petite fille atteinte de trisomie, sa vie de famille, et les indices qui laissent entendre qu’elle va bientôt être bouleversée. C’est touchant et triste.

Un peu de bois et d’acier de Chabouté retrace l’histoire d’un banc public. Il n’y a pas de texte, mais on n’en a pas besoin pour comprendre parfaitement son histoire. Touchant, triste, avec cette petite nuance d’espoir à la fin.

The Gentlemen’s Alliance Cross, tome 3 d’Arina Tanemura. Je suis contente d’avoir lu ce tome (moins que ce soit le dernier de la PAL !) mais je me suis vite perdue : j’ai commencé la série il y a deux ans ! On en apprend plus sur les deux héros, la double vie de l’Empereur, ou plutôt ses doubles, et sur la famille de l’héroïne. J’ai été touchée, et le dessin de l’auteur est toujours superbe.

L’affaire Caïus de Henry Winterfeld ne m’a pas plu du tout. Deux enfants se disputent à l’école, l’un d’entre eux écrit que son camarade est un âne et est renvoyé par le professeur. Scandale, pendant la nuit, le même message est peint sur un temple, ce qui est un sacrilège (Rome antique, nous voilà). J’ai trouvé le récit lourd, les personnages agaçants, et je n’ai pas été plongée dans une ambiance antique.

Meurtres au Potager du Roy de Michèle Barrière débute dans le Potager de Louis XIV. On découvre plein de choses sur la gastronomie et les fruits et légumes d’époque, mais l’enquête policière m’a déçue, avec la personnalité du protagoniste.

Orphans, tome 1 à 3 de Virginia C. Andrews. Dans les trois premiers volumes de cette série, on suit une nouvelle héroïne fraîchement adoptée par différentes familles. Janet, la première, devra découvrir la passion de sa nouvelle mère pour le ballet, Crystal pour les séries et romances, et Brooke pour les concours de beauté et tout ce qui s’y rapporte. J’aime beaucoup ces petits récits, que j’avais déjà lus adolescente.

Petit éloge des séries télé de Martin Winckler est un très bel essai sur le sujet, avec les souvenirs personnels de l’auteur, et une fois encore avec lui, plein de remarque auxquelles j’adhère complètement, comme sur les chaînes télé pas fichues de diffuser les épisodes dans l’ordre ! Il propose aussi une superbe liste des droits du sériephile, que vous pouvez voir dans la partie Série du blog ^^

Les séries télévisées : l’avenir du cinéma ? de Jean-Pierre Esquenazi est plus universitaire, donc plus ardu, même si intéressant également. On aborde la série dans sa narration, sa typologie, son mode de production, etc. En revanche, pas de billet pour cette lecture.

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en mars ?

2 commentaires sur “Feuilles de mars

  1. J’ai lu Virus LIV3 en DUT, pour les cours jeunesse ! 🙂 J’avais par contre également adoré l’affaire Caïus, que j’ai relu plusieurs fois au collège. Peut-être que j’aimerais moins maintenant ?

    1. Rhooo pourquoi je ne l’ai pas lu à l’IUT 😦 je pense que c’est possible, pour Caïus. Ado, je crois qu’il m’aurait bien plu … dis-moi si tu retentes ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s