Au bord des mots, lectures sur un rocher

Les Enquêtes de Nicolas le Floch, tome 1 : L’énigme des Blancs-Manteaux

Jean-François Parot (auteur). Rosalba Giovanna Carriera (illustrateur). 2004, 370 p. 10/18 (Grands détectives). Histoire – Policier. 7,50€.

1761. Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour se mettre au service de M. de Sartine, chef des affaires secrètes de Louis XV. Nicolas prend vite du galon. Le voilà plongé dans une ténébreuse affaire.

Meurtres, vols, corruption : secondé par l’inspecteur Bourdeau, il dénouera peu à peu les fils de cette enquête, qui touche de près le roi et la Pompadour…

Après les dernières lectures pour ce challenge thématique, j’appréhendais un peu de me lancer de nouveau dans un récit historique. Je n’ai pas (encore !) vu la série télé adaptée des livres, mais j’attendrai d’avoir lu le 2ème tome (apparemment ils ont inversé les deux premiers récits). Parce que, oui, c’est déjà clair, je vais poursuivre cette série, même si elle est plutôt longue (12 volumes au compteur !).

Je suis assez étonnée, parce que ce premier tome est déjà très riche : en évènements, descriptions, plongée dans l’univers – on en est cependant pas au stade de Tara Duncan et l’enchaînement, même s’il se fait parfois rapidement, reste logique et vraiment passionnant. Je me suis vraiment sentie transportée à l’époque de Louis XV, dans une enquête aux multiples rebondissements.

Cette enquête est très intéressante, mais je ne suis pas sûre d’avoir réussi à en deviner l’issue, comme j’adore le faire, puisque justement les victimes s’empilaient et les suppositions changeaient sans cesse. Ça ne change pas le fait que j’ai aimé ce que j’ai lu, ce point me laisse juste un peu perplexe.

Le héros, Nicolas, est attachant à suivre, parfois un peu prévisible mais plaisant. J’ai d’ailleurs beaucoup aimé qu’il ne soit pas parfait. Il a énormément de bonne volonté, et se forme dans ce premier tome, il est humain et fait des erreurs. Certaines sont graves, d’ailleurs. Toute la brochette de personnages proposée par l’auteur est bien construite, haute en couleurs.

Un détail qui m’a aussi plu : le rassemblement final des suspects et personnages importants pour la résolution en fin d’histoire. Ça m’a beaucoup rappelé les scènes d’exposition de Poirot, dans le côté théâtral et spectaculaire.

En bref, une lecture que je vous conseille, si vous aimez les enquêtes policières situées à une autre période historique !

Nombre de tomes parus : 13 (série en cours).

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s