Les Portes du Secret, tome 1 : Le Poison écarlate

Titre VO : Study, tome 1 : Poison Study.

Auteur : Maria V. Snyder.

Traducteur : Lucie Perineau.

Nombre de pages : 548.

Parution VO : 2005. VF : 2010.

Éditeur : Harlequin (Collection : Darkiss).

Genre : Fantasy – Romance.

Prix : d’occasion, à partir de 20€.

Résumé : Elena a été condamnée à mort pour meurtre. Après presque un an d’emprisonnement, on lui donne le choix entre être exécutée ou devenir le nouveau goûteur du Commandant, le dirigeant du pays, Ixia. Pour éviter qu’elle ne s’enfuie, Valek, qui l’initie aux poisons, lui administre une dose de Poussière de Papillon, un poison mortel pour lequel elle doit prendre un antidote chaque jour. Mais elle n’est pas en sécurité pour autant : le père de celui qu’elle a assassiné est haut placé, et il veut sa mort, ainsi que d’autres habitants du château.

J’ai longtemps hésité à le lire parce que la 4e de couverture annonce déjà les sentiments de Valek. Je les ai guettés alors que j’aurais préféré en être surprise, et j’avais un peu peur que ce soit une romance trop prononcée.

J’ai beaucoup aimé l’univers, le style moyenâgeux. J’ai été étonnée de la présence de la magie, de la manière dont elle se manifeste. Le thème des poisons m’a bien plu, ainsi que le fait que le métier de goûteur puis « l’appartenance » à la magie se mette entre Elena et Valek.

Je n’ai pas entièrement été surprise par ce que trafiquait Mogkan, mais j’ai aimé avoir raison. Le mystère autour d’Elena m’a vraiment plu, tout comme les raisons qui l’ont poussée au meurtre. Suivre une héroïne au passé aussi lourd et essayer de la comprendre m’a plu.

J’ai trouvé que la romance était très discrète, bien orchestrée, touchante à la fin. J’ai bien envie de savoir pourquoi les personnages lui sont hostiles dans le bonus !

Mystère, trahisons, complot, ces thèmes sont très plaisants, même si on s’inquiète souvent pour Elena en première ligne qui risque de mourir à chaque page de poison. L’héroïne est intéressante, courageuse, j’ai pris beaucoup de plaisir à la suivre. Valek a beaucoup de charme.

C’est une lecture très plaisante, fluide, parfois une petite pointe d’humour. J’ai vraiment passé un très bon moment. J’aimerais bien acheter cette série, mais elle est apparemment en rupture et se revend très cher :/

(Re)lecture au format poche : avril 2015. Le format poche est vraiment agréable, je suis ravie d’avoir fait l’acquisition de cette série en petit gabarit ^^ J’ai retrouvé le plaisir de lecture que j’avais éprouvé la première fois, davantage encore, je pense, même si j’avais d’assez bons souvenirs de l’intrigue. L’héroïne, Elena, est forte et ne sombre pas dans la guimauve, j’ai aimé ce trait, comme Valek et la relation qu’ils tissent. Je ne veux pas être trop redondante avec le début de ce billet, mais, vraiment, je ne peux que vous conseiller cette lecture !

Nombre de tomes parus : 3 (série finie).

2 réflexions sur “Les Portes du Secret, tome 1 : Le Poison écarlate

  1. Je ne connaissais pas du tout cette série, mais cette histoire de poison, c’est intriguant! Cela dit je n’ai pas du tout envie de lire de la romance en ce moment…

    • Elle n’est pas portée sur ce thème ^^ c’est plus celui des poisons, de la magie, de l’univers, des personnages, sur quoi focalise l’auteur ^^ ça pourrait te plaire !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s