Le guide Steampunk

Auteurs : Etienne Barillier, Morgan Guéry.

Nombre de pages : 307.

Parution : 2013.

Éditeur : ActuSF.

Genre : Littérature.

Prix : 10€.

Résumé éditeur : Des machines gigantesques mues par la vapeur, des héros en hauts-de-forme et monocles, des héroïnes en crinolines et ombrelles… L’imagerie du steampunk ne cesse de fasciner depuis la création du genre dans les années 1980. Mais quelles en sont les origines ? Et quelles sont les oeuvres majeures en littérature, au cinéma ou en bande dessinée?

Rédigé par Etienne Barillier, spécialiste incontournable du genre et Arthur Morgan, cofondateur de la communauté French Steampunk, ce guide dresse un état des lieux du steampunk aujourd’hui autour, notamment, de rencontres avec Tim Powers, K.W. Jeter, James Blaylock, Greg Broadmore ou Mathieu Gaborit.

Il s’agit du troisième des guides ActuSF que je lis, et du premier que je trouve vraiment très bien. J’ai passé un excellent moment de lecture.

Il est très bien structuré, entre histoire du « genre », sa définition (qui reste un point épineux !), et fourmille d’idées lectures, la plupart m’étant totalement inconnues. Comme j’ai pris la (mauvaise) habitude de corner les pages dont je veux vous parler en détail ou des livres qui me tentent, j’ai l’impression qu’il y a plus de pages cornées que nature 😛

« Le steampunk s’efforce d’imaginer jusqu’à quel point le passé aurait pu être différent si le futur était arrivé plus tôt » (Douglas Fetherling). Deuxième page, et j’étais déjà scotchée. La langue est fluide et donne vraiment envie de tourner les pages.

J’ai découvert pas mal de nouveaux termes, comme gaslamp fantasy, un steampunk plutôt orienté merveilleux, avec des fées et de la magie, comme Les enchantements d’Ambremer de Pevel.

Une petite râlerie : non, Buffy, ce n’est pas de la bit-lit … mais bon, ça n’est pas le sujet principal du livre, donc je pardonne.

J’ai beaucoup aimé l’entretien avec Raphaël Albert, en particulier, dont le franc-parler (« Ah, merde, au bûcher les catégories ! » j’adore cette expression ^^), qui me donne encore plus envie de lire Rue Farfadet.

Je ne vais même pas vous dire que ma wish en a pris un coup. Parce que je n’y ai RIEN mis. Si. Rien de RIEN. (J’ai juste vu quelques livre sur Goodreads, mais ça ne compte pas). J’ai trouvé le truc. Je corne les pages qui me tentent, et je les laisse cornées jusqu’à ce que j’ai une envie dévorante de Steampunk, et là seulement je les ajoute à ma wish. Je sais, je suis diabolique.

J’ai aimé l’incursion de la bande dessinée, et que les auteurs précisent traiter le sujet de manière large : comics, graphic novels et manga. Ça, c’est une étude convenable et complète (a toujours le guide de la fantasy et de la littérature vampirique en tête …). Mais Gotham au XIXe siècle et Batman Steampunk,  quoi ! J’ai eu de ces étoiles dans les yeux …

En plus de la littérature à vapeur, les auteurs se penchent aussi sur le cinéma, la télévision, la musique (de très sympathiques références, plein de choses à noter aussi !), mais aussi les costumes et les communautés sur le net. Beaucoup plus d’informations que je ne le pensais.

C’est vraiment un petit guide très complet, et pour ne rien gâcher, très agréable à lire.

2 réflexions sur “Le guide Steampunk

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s