Au bord des mots, lectures sur un rocher

Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres

Christian Grenier (auteur). Florence Magnin (illustration). 2002, 189 p. Le Livre de Poche (Jeunesse). Science-fiction. 4,95€.

Face à la tyrannie des Lettrés qui ont interdit tous les ordinateurs au profit du livre, les Zappeurs propagent un virus qui efface les mots à mesure qu’ils sont lus. Seule Allis est capable d’identifier l’inventeur du virus et de trouver un antidote

Je n’attendais pas grand-chose en commençant ce petit roman jeunesse. Je l’avais sorti en faisant mon dernier inventaire pour une PAL un peu séparée, de livres que j’ai envie de lire cette année. Je ne m’attendais certainement pas à adorer !

Un détail, mais qui fonctionne toujours avec moi : le choix des prénoms et noms des personnages. Ils sont basés sur la littérature et font donc références à des personnages ou des auteurs célèbres … j’ai juste regretté qu’il n’y en ait pas plus – et que le roman ne soit pas plus long tant qu’à faire, hein, quand c’est bien !

Allis, l’héroïne, est particulièrement originale : elle est sourde et muette. Elle est aussi portée sur les ordinateurs et internet, ce qui est particulièrement mal vu dans la République des Lettres où la lecture de livres est omniprésente (il y a même une heure du livre ^^).

Les thèmes m’ont particulièrement parlé : l’opposition entre le livre et l’informatique, avec une victoire plutôt inattendue du livre papier. La société proposée ici est particulièrement intéressante, j’aurais follement aimé la découvrir davantage.

Et que dire du fameux virus … si j’avais un super pouvoir, je voudrais qu’il y ressemble ! (excepté les pages qui blanchissent !).

Pour être honnête, il y a un petit aspect prévisible dans le déroulement des péripéties, mais j’ai adoré tout de même, rien que le personnage de Lund !

C’est une lecture que je ne peux que vous conseiller ❤

6 commentaires sur “Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres

  1. On l’avait étudié en cours de Litté jeunesse à l’IUT ! ^^ De quoi nous changer des horreurs contemporaines du cours « litté adulte » (qui s’appelait pas comme ça mais dont j’ai juste retenu des noms d’auteurs que je ne relirai pas)

    1. Roh j’aurais trop aimé ❤ C'était pas contemporaine plutôt l'autre? Pareil, j'ai testé quelques auteurs, mais à part Simone de Beauvoir, absolument rien de convaincant.

  2. J’ai justement croisé ce livre il y a quelques jours chez Gibert! C’est sympa que l’héroine soit sourde muette, c’est bien un peu de diversité et de représentation! Je note, pour moi ou pour les tout jeunes de ma connaissance ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s