Les Royaumes invisibles, tome 4 : Le prince exilé

Titre VO : The Iron Fey 4 : The Iron Knight.

Auteur : Julie Kagawa.

Nombre de pages : 480.

Parution VO : 201 . VF : 201 .

Éditeur : Harlequin (Collection : Darkiss).

Genre : Fantasy – Jeunesse.

Prix : 13,90 €.

Résumé éditeur : « Mon nom est Ash. Je suis le dernier fils vivant de Mab, la reine de la Cour d’Hiver, mais je suis mort à ses yeux le jour où j’ai transgressé ses lois pour l’amour de Meghan, la fille du roi d’Eté. Aujourd’hui, exilé, j’erre seul à la recherche de Meghan et ma quête n’aura de fin que lorsque je l’aurai retrouvée. Mais pour réussir, il me faudra d’abord conquérir ce qui manque à ceux de mon espèce : une âme humaine… ‘

J’ai été très contente de retrouver les personnages de cette série pour le dernier volume, ainsi que de changer de point de vue. Ash est le narrateur de ce tome final, et à mon plus grand plaisir, lorsqu’il doit se séparer de Meghan, Puck poursuit la route avec lui afin de trouver un moyen de rejoindre la jeune fille au Royaume de Fer qui le détruit tant qu’il est prince de l’Hiver. On change aussi de registre. Meghan était pleine d’espoir, de combativité, Ash est plus réservé.

Revoir les autres personnages m’a aussi fait très plaisir, surtout le Chat. Une fois encore, c’est à une quête que l’auteur nous destine, en changeant les compagnons de voyage et en ajoutant deux, l’un qui, si on l’avait rencontré auparavant, ne m’avait pas laissé de souvenirs, et l’autre qui m’a estomaquée, je ne m’attendais pas à voir ce personnage. J’ai pris plaisir à suivre cette nouvelle tête, et boucler l’histoire, le ressentiment entre le Fae de l’Été et de l’Hiver. J’ai aussi apprécié qu’il permette de boucler quelques interrogations que j’avais (qui avait ameuté Leanansidhe, par exemple).

J’ai aimé l’écriture, à nouveau, le ton plus solennel du prince de l’Hiver.

Il y a toujours quelques petites touches d’humour, qui entourent souvent Puck, comme cet exemplaire du Songe d’une nuit d’été qui dérive sur la rivière vers le Bout du Monde (et quelques accents de poésie, également).

J’ai aimé découvrir ce dont je me suis vite doutée être une fin « possible » pour Ash et Meghan. J’ai encore plus aimé que cela reste un possible et non la réalité. On sent sa tristesse, sa détresse, presque ses regrets … Ce sont de très beaux passages.

L’auteur clôt cette série par un guide de survie au pays des fées, avec un peu d’humour et quelques conseils. J’en suis très satisfaite. J’espère encore davantage des Nouveaux Royaumes Invisibles !

Nombre de tomes parus : 4 (série finie)

Tome 1 :  La Princesse maudite.

Tome 2 : La captive de l’Hiver.

Tome 3 :  Le serment d’une reine.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s