Orphans, tome 2 : Crystal

Titre VF : Crystal.

Langue : anglaise.

Auteur : Virginia C. Andrews.

Couverture : Lisa Falkenstern, Jim Lebbad.

Nombre de pages : 169.

Première parution : 2003. Cette édition : 2005.

Éditeur : Pocket Books.

Genre : Drame.

Prix : disponible d’occasion.

Résumé éditeur Crystal a treize ans. Née de père inconnu, fille d’une malade mentale, elle est pupille de l’Etat. Avec un tel dossier, elle n’a pas le droit de faire la difficile. Aussi, lorsque Karl et Thelma lui affirment qu’ils vont la rendre heureuse et gommer en un rien de temps toutes les cicatrices laissées par ce passé douloureux, elle accepte de jouer le jeu, même si leur optimisme la laisse sceptique. Leur objectif à tous les trois est simple -. former une vraie famille. Discuter, dîner, faire des courses, regarder la télévision, être heureux ensemble. Simple, mais pas si facile quand on n’a pas l’habitude du bonheur. La confiance et l’amour ne se décrètent pas, ils s’inspirent. Tranquillement, jour après jour, avec des ratés, des reculs et des compromis. Karl et Thelma sont pleins de bonne volonté et Crystal si avide de tendresse que leur tentative devrait réussir. Mais le destin s’acharne sur Crystal, comme pour la punir d’une faute qu’elle n’a pas commise.

Le premier tome de la série se terminant par le début de celui-ci, je n’ai pas pu résister longtemps à poursuivre et redécouvrir l’histoire de Crystal. Contrairement aux autres orphelines, elle n’a pas de « don » particulier, si ce n’est le fait qu’elle soit très bonne élève. Mais ce qui rend son histoire d’autant plus triste, c’est qu’elle était heureuse avec ses parents adoptifs et n’aurait pas voulu les quitter (oui, je vous re spoile, l’objet du dernier tome est de voir les quatre filles réunies dans un foyer d’accueil).

Certes, son nouveau foyer a une particularité, mais honnêtement, ce n’est pas Celine qui veut forcer Janet à devenir ballerine …  Thelma, sa mère adoptive, est accro aux soaps et romances, au point de considérer leurs histoires comme réelles, les personnages comme des amis. C’est difficile de la critiquer vu l’attachement que j’ai pour certains personnages de fiction, et c’est décrit de manière tellement adorable, même si Crystal et Karl considèrent qu’elle est en-dehors de la réalité.

J’apprécie aussi beaucoup le fait que Karl ait ses petites particularités qui en font un personnage plausible, entre sa manie de comparer toutes les offres avant de se décider (pour un achat, un voyage, etc.), et le fait qu’il lui faille du temps avant de s’habituer à avoir Crystal auprès d’eux.

L’héroïne vit une vie de jeune fille normale. Une ado juste rencontrée lui fait des réflexions sur son statut d’orpheline, elle se fait une autre amie, rencontre un garçon … entame avec lui une expérience sur le meilleur baiser au moyen de graphique et mesures. Presque normale, alors, la vie d’une passionnée de science. C’est attendrissant de la voir commencer à s’épanouir, même si, définitivement, elle réfléchit trop aux évènements.

J’ai particulièrement aimé la toute fin et sa rencontre avec Janet, qui s’est énormément renfermée depuis la dernière fois qu’on l’a vue, et la simplicité dans le début de leur amitié.

Peut-être parce qu’elle est la plus normale, c’est l’histoire de Crystal qui m’intéresse le moins, j’avais hâte d’arriver à celle de Brooke, qui est ma favorite. Mais elle reste un très bon moment de lecture.

Nombre de tomes parus : 5 (série finie).

Tome 1 : Butterfly.

Tome 3 : Brooke.

Tome 4 : Raven.

Tome 5 : Runaways.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s