Pouvoirs Obscurs, tome 1 : L’Invocation

Titre VO : Darkest Powers 1 : The Summoning.

Auteur : Kelley Armstrong.

Traducteur : Olivia Bazin.

Couverture : Carrie Schechter.

Design : Joel Tippie.

Nombre de pages : 384.

Parution VO : 2008.   VF: 2011.

Éditeur : Castelmore.

Genre :  Jeunesse – Fantastique.

Prix : 13,10€.

Résumé : Chloé, une jeune fille passionnée de cinéma, a vécu une étrange expérience dans les toilettes de son lycée. Pour son père, sa tante, et les médecins, elle est schizophrène. On l’envoie dans un institut spécialisé dans les troubles mentaux, Lyle House, mais les évènements étranges se multiplient. Et si l’étrange était la réalité, non la maladie?

J’ai bien aimé le thème du cinéma, la passion de Chloé, qu’elle utilise parfois dans sa description des scènes, au niveau du vocabulaire, même si on est confronté à un langage très ado, parfois trop, qui m’a très vite marquée. Je l’ai trouvé plutôt plausible, et heureusement il s’est limite à des expressions de style « et moi je m’étais mise à puer ». Si ça passe, je préfère quand même la version originale pour poursuivre cette série.

Au niveau des thèmes, j’ai été peu déçue de la présence de vampires et loup-garous, j’espérais un univers totalement différent. Cela dit, j’ai bien aimé l’association de la magie à la maladie, puis le fait que cet Institut puisse être une façade, et enfin la participation de la tante de Chloé qui m’a vraiment surprise. L’oscillation vers le thème de la folie m’a plu aussi

Les différents types de magie/pouvoir sont intéressants. Je ne suis pas habituée à la nécromancie, j’ai bien aimé malgré les débuts difficiles de Chloé et sa peur de la folie. La pensée finale (en fait, ce ne sont pas les fantômes les plus inquiétants dans cet univers) est édifiante et laisse présager une suite plaisante.

Le personnage de Simon est agréable et intéressant. Celui de Chloé touchant, on s’inquiète pour son état mental, même si on se doute de ce qu’il en est (on sait qu’on est en fantastique, pas en jeunesse « seulement »). On la suit dans la découverte de son état, des manifestations étranges autour d’elle. Il y a pas mal de questions sans réponses, comme ce qu’il est advenu de Liz.

Une lecture prenante avec un univers intéressant, aux thèmes bien traités, à explorer davantage. Je vais poursuivre cette découverte en version originale, et il y aura peut-être un petit ajout à ce billet avec une relecture en anglais.

Nombre de tomes parus : 3 (série finie).

Une réflexion sur “Pouvoirs Obscurs, tome 1 : L’Invocation

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s