Au bord des mots, lectures sur un rocher

Vampire Academy, tome 1 : Soeurs de sang

Richelle Mead (autrice). Karen Degrave (traductrice). 2007 (VO), 2010 (VF), 314 p. Castelmore. Fantastique – Jeunesse. 12.90€.

Rose et sa meilleure amie, Lissa, sont en fuite. Elles ont quitté leur école car Lissa, une princesse Moroï, était en danger. Malheureusement, elles sont retrouvées et ramenées à St-Vladimir, école pour Moroïs et apprentis gardiens, appelés à protéger ces vampires un jour, comme Rosa. Elle essaie de s’améliorer pour continuer à être la gardienne de Lissa et de comprendre qui ou quoi pourrait la mettre à nouveau en danger, ce qui ne manque pas de se produire.

J’ai beaucoup aimé la mythologie, les Strigoï et Moroï, les luttes de pouvoir dans l’école. J’ai aimé essayer de comprendre quel était le pouvoir de Lissa, suivre l’entraînement de Rose est plaisant aussi. D’autant que l’héroïne n’est pas la faible petite princesse, ça change, et j’ai plus appréciée l’héroïne dans ce rôle.

L’auteur nous fait découvrir petit à petit les souvenirs de Rose, ce qui l’a conduite à fuir St Vladimir, commençant par les petites choses, puis les éléments importants, intrigants, sur cette professeure, absente de l’action mais si importante dans l’intrigue. Cette structure conserve mystère et intérêt, c’est bien amené.

Rose est pleine de peps, de fougue, dévouée à son amie. J’ai aimé son statut de dhampire, les codes qui régissent cette fonction, le personnage de Dimitri et celui de Mason. Lissa est complexe et j’ai pris plaisir à suivre Rose pour la comprendre dans sa personnalité et son pouvoir, un peu inquiétant, même si un tout petit peu prévisible (on comprend bien que c’est particulier !), ainsi que son humour.

J’ai toujours bien aimé les récits de famille royale, ici les intrigues de palais combinées à l’ambiance lycéenne ont formé un cocktail qui m’a particulièrement convenu. En plus, l’aspect romance ne m’a pas dérangée, je l’ai trouvé léger.

Le récit en lui-même m’a plu, avec ses réflexions sur la magie, les différents vampires. Je ne m’attendais pas à des vampires doués de magie, cette mythologie représente un grand point de la série, plutôt originale, qui m’a intriguée et entraînée ici.

Nombre de tomes parus : 6 (série finie).

Tome 2 : Morsure de glace

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s