Une aventure d’Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l’ombrelle, tome 4 : Sans coeur

Titre VO : The Parasol Protectorate 4 : Heartless.

Auteur : Gail Carriger.

Traducteur : Sylvie Denis.

Nombre de pages : 274.

Parution VO : 2009. Cette édition VF : 2013.

Éditeur : Le Livre de Poche (Orbit).

Genre : Fantasy urbaine – Steampunk.

Prix : 7,10€.

Résumé éditeur Lady Alexia Maccon a de nouveau des problèmes. Sauf que cette fois elle n’y est vraiment pour rien. Un fantôme fou menace la reine ! Alexia est sur l’affaire et suit une piste qui la conduit droit dans le passé de son époux. Mais la coupe est pleine quand sa sœur rejoint le mouvement des suffragettes – choquant !, avec la dernière invention mécanique de Madame Lefoux et une invasion de porcs-épics zombies … Avec tout ça, Alexia a à peine le temps de se souvenir qu’elle est enceinte de huit mois ! Alexia découvrira-t-elle qui tente d’assassiner la reine Victoria avant qu’il soit trop tard ? Les vampires sont-ils encore coupables, ou est-ce qu’un traitre se cache parmi eux ? Et qui ou quoi, exactement, a élu résidence dans le deuxième dressing préféré de Lord Akeldama ?

Cette série se poursuit toujours aussi bien. J’ai particulièrement aimé retrouver la sœur d’Alexia où on ne l’attendait pas. Et Lord Akeldama est bien plus présent, ce qui m’a beaucoup plu, avec ses petites manières et ses blagues. L’idée de base de ce volume (qu’il se charge de l’enfant d’Alexia pour ne pas inquiéter les ruches, mais qu’elle s’installe avec lui) est loufoque, mais passe admirablement. Après, il y a eu peu d’idées pour l’instant dans cette série qui ne soient pas passées malgré leur degré de loufoquerie.

L’humour de l’auteur est toujours aussi plein de charme, même pour ce qui peut sembler un peu idiot, comme les chèvres-garous, qui vont manger toutes les chaussures d’Alexia ^^

Je ne m’attendais pas à la révélation sur la meute de Connall, qui est bien trouvée, de même que les quelques éléments concernant le père d’Alexia, très touchants.

Ce n’est pas une lecture qui me laisse beaucoup de souvenirs, je trouve, mais une excellente impression générale. J’aime toujours autant cet univers et j’attends de poursuivre la découverte dans le volume final.

Nombre de tomes parus : 5 (série finie).

Tome 1 : Sans âme.

Tome 2 : Sans forme.

Tome 3 : Sans honte.

Tome 5 : Sans âge.

7 réflexions sur “Une aventure d’Alexia Tarabotti, Le Protectorat de l’ombrelle, tome 4 : Sans coeur

  1. Pingback: Le Protectorat de l’ombrelle, T.4 : Sans Coeur | La Croisée des Chemins

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s