Feuilles de novembre

En novembre, je termine mon demi challenge ABC histoire sur une petite déception, mais je fais une très belle découverte en SF et en manga.

Futurs antérieurs de Christian Grenier m’a un peu déçue. Peut-être parce que ces nouvelles ne sont pas toutes récentes ou destinées à la jeunesse, je n’ai pas été surprises et je ne les ai pas suffisamment appréciées sans élément de surprise.

La fille automate de Paolo Bacigalupi, cet univers après une catastrophe inconnue où les fruits et légumes courants ont disparu de la circulation et où on évoque une économie basée sur les calories (que j’ai peu saisie, malheureusement car passionnant) est une petite merveille.

Steampunk Prime de Mike Ashley poursuit mon demi challenge ABC SF, je suis en train de le lire. Je n’ai pas vraiment la motivation d’y retourner puisque les nouvelles sont longues ou trop courtes et manquent de chute, tout en reprenant des motifs assez connus donc je ne suis pas encore surprise. On verra bien.

La Maison de la Nuit de P.C. Cast est une interprétation intéressante du deuxième tome, on suit à la fois les élèves dans l’école mais aussi des vampires bien connus de leur monde dans différentes époques. Le dessin est plutôt beau et l’histoire rend bien ici. Dommage qu’il n’y ait qu’un tome.

Angel Sanctuaire Deluxe, tome 3 de Kaori Yuki nous emmène aux Enfers. Je suis toujours dedans, c’est toujours aussi magnifique mais difficile dans la langue (l’allemand).

La Présidente met en scène un futur où Marine Le Pen s’est imposée aux élection présidentielles. Saisissant.

Arte, tomes 1 et 2 de Kei Ohkubo démarre une superbe série sur la Renaissance avec une jeune fille de bonne famille qui désire plus que tout son indépendance et devenir artiste peintre. Magnifique.


La véritable histoire de Yéga, l’enfant de la Préhistoire qui aimait les chevaux de Pascale Bouché est décevant, dans l’histoire et aussi l’objet entre le documentaire et la fiction (qui a eu cette idée pourrie de coller les pages documentaires DANS l’histoire et pas en fin de livre ? ça vous sort totalement de l’histoire !).

Marie Stuart de Stefan Zweig est une biographie un peu plate de cette héroïne que je connais peu, avec des éléments qui m’ont franchement déplu.

Un mari récalcitrant de Cassandra O’Donnell est une suite tout aussi page turner et fun au premier tome des Soeurs Charbrey, avec un élément que d’ordinaire je n’aime pas mais qui fonctionne parfaitement ici.

Rebecca Kean, tome 5 : L’armée des âmes de Cassandra O’Donnell prouve que je suis faible, moi qui voulais attendre la sortie du suivant … C’est toujours aussi chouette, hilarant. J’adore.

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en novembre ?

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s