Orphans, tome 3 : Brooke

Titre VF : Brenda.

Langue : anglaise.

Auteur : Virginia C. Andrews.

Couverture : Lisa Falkenstern, Jim Lebbad.

Nombre de pages : 167.

Première parution : 1998.

Éditeur : Pocket Books.

Genre : Drame.

Prix : disponible d’occasion.

Résumé éditeur : Brenda est orpheline, mais la chance semble enfin lui sourire : elle est adoptée par un riche couple, qui la plonge dans un univers de rêve. Mais le fait est que Pamela Thomson a choisi Brenda comme elle aurait choisi une jolie poupée. Ancienne reine de beauté, elle veut façonner Brenda à son image. Dur dur pour une adolescente qui ne rêve que de baseball.

Brenda est partagée entre son puissant désir de faire partie d’une famille et la seule chose qu’elle ait jamais possédé : sa liberté, mais c’est bien une cage emplie de paillette et de strass qui se présente à elle…

Je vais commencer par m’insurger contre la traduction française. Pourquoi avoir rebaptisé l’héroïne ? Vous aviez bien conservé Crystal ! Et ce n’était pas comme si Brooke n’avait pas déjà été « entendu » en France, je sais que dans au moins un soap un personnage principal s’appelait comme ça … et puis Brenda … j’ai horreur de voir des noms changer sans rime ni raison.

Et autre râlerie. Si Brenda est une adepte de base-ball en français, Brooke en VO fait partie de l’équipe de softball. Ça coûtait tellement cher de mettre une note en bas de page pour expliciter ce sport ? On perd vraiment l’occasion de découvrir un petit pan de la culture américaine avec ce choix un peu fainéant.

Bon, j’avoue que le côté petit génie de Brooke en sport ne m’a pas paru très plausible quand sa camarade de classe Lisa lui fait découvrir le tennis. En quinze minutes chrono elle rivalise avec Serena Williams …

Contrairement à Janet qui a aussi été choisie par sa mère pour en partie son physique, Brooke, elle, ne se laisse pas démonter. Si elle fait des nombreux efforts – notamment pour apprendre le piano face à un horrible professeur – elle n’hésite pas à donner son avis. J’ai aimé la voir essayer de rester fidèle à elle-même, ne pas avoir peur de donner de la voix quitte à entrer en conflit avec sa mère adoptive, Pamela.

Un peu dommage, l’effacement de son père adoptif qui fait un peu factice. Il ne s’attache pas spécialement à sa nouvelle fille, se contente de proposer des compromis pour ne pas avoir la guerre à la maison. Je n’ai vraiment pas l’impression qu’il ait tellement eu envie d’adopter Brooke, et qu’il l’a surtout fait parce que Pamela insistait, ce qui contraste avec les deux figures paternelles qu’on nous a présentées avant (est-ce une transition vers l’absence totale de père avec Raven ?). Ses ami(e)s sont aussi plutôt oubliables.

L’auteur passe très rapidement sur un « détail » que l’héroïne entr’aperçoit, sa mère adoptive qui se fait vomir après manger. Bon, je connais bien les différentes séries de Virginia Andrews pour savoir que ce n’est absolument pas rare de mettre en lumière des travers, des problèmes, mais comme pour Janet attaquée par le danseur, on se contente d’avoir Brooke entendu Pamela, on n’y revient pas du tout, comme si ce n’était pas grave. J’avoue que ça me dérange tout de même (surtout que le public premier de ces séries sont les adolescentes).

Je râle beaucoup, mais Brooke a toujours été ma préférée dans cette série, peut-être justement pour ses résistances à être modelée selon les goûts de sa mère adoptive, et le fait que le sport, c’est parfaitement acceptable pour une jeune fille aussi (oui, souvenirs personnels, bonjour).

Nombre de tomes parus : 5 (série finie).

Tome 1 : Janet.

Tome 2 : Crystal.

Tome 4 : Raven.

Tome 5 : Runaways.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s