Au bord des mots, lectures sur un rocher

Dark Elite, tome 1 : Firespell

Chloe Neill (autrice). 2012, 278 p. Indigo. Fantastique – Jeunesse. 8€.

Lily Parker est la petite nouvelle au lycée privé Sainte-Sophia. Ses parents sont partis pour un an à l’autre bout du monde en la laissant dans ce pensionnat d’adolescentes riches et snobs. Heureusement, la compagne de chambrée de Lily détonne dans le paysage : Scout est excentrique et connaît les lieux comme sa poche. Mais elle lui dissimule des choses Ses mystérieuses activités nocturnes intriguent Lily, qui va tout faire pour découvrir ce qui se trame dans les sous-sols de Sainte-Sophia.

J’ai eu pendant assez longtemps dans ma PAL le premier tome des Vampires de Chicago, je pensais découvrir l’auteur par cette série, mais je n’ai jamais réussi à me motiver pour la démarrer. Finalement, lorsque j’ai pu rencontrer l’auteur aux dernières Imaginales, je me suis décidée pour le début de cette série plus jeunesses, je pensais que ce serait un peu comme Marked ou Pouvoirs obscurs, des adolescents qui se découvrent des dons, dans un contexte d’école comme pour le premier, deux concepts qui marchent plutôt très bien avec moi.

Et ici, je suis plutôt mitigée. Je n’ai rien trouvé de franchement original, ou extrêmement plaisant. Pourquoi pas, sans plus, tel était mon ressenti général. Sans parler des attaches sentimentales qu’on sent venir à vingt pieds, et l’héroïne qui a l’air de débarquer, devant les pouffes pouffes notamment.

Je n’ai pas accroché à Lily, que j’ai trouvé trop naïve par moment, et comme le reste, pas spécialement intéressante. Il y a un aspect génétique qui a l’air de jouer, ce qui me plaît toujours ; les secrets familiaux ; l’univers magique (une dark élite, un groupe de personnes doués de pouvoirs, certains décidant de conserver leurs pouvoirs disparus vers la vingtaine en absorbant l’énergie vitale d’autres, et un petit groupe de la restituer, donc s’opposant à eux) n’est pas trop vilain.

Mais je vous avoue que je me suis ennuyée. Si je jette un œil à la suite, ce sera sans doute au format numérique, même si les couvertures sont plutôt sympathiques.

Nombre de tomes parus : 3 (série en cours).

2 commentaires sur “Dark Elite, tome 1 : Firespell

    1. Tu sais, ça peut venir du fait que j’ai déjà lu d’autres romans dans le même style … mais sa série de vampires plaît beaucoup, sinon. C’est celle-ci ou Dark Elite qui te tentait?

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s