June, tome 1 : Le souffle (Mango)

Auteur : Manon Fargetton.

Nombre de pages : 321.

Parution : 2011.

Éditeur : Mango.

Genre : Jeunesse – Fantasy.

Prix : 13,72€.

Résumé éditeur :

– Tu peux partir, June, tu peux refuser d’apprendre à te servir du Souffle. Mais c’est ton héritage. Cela te rattrapera toujours.

– Mon héritage ? Et si je n’en veux pas, moi, de cet héritage ?

Il y a encore quelques mois, ma vie était simple. Mais depuis que j’ai découvert ce pouvoir qui pulse en moi, tout a basculé. On me dit que je suis la dernière héritière des Sylphes, et que je suis la seule à pouvoir rétablir l’harmonie dans le monde. Une quête dangereuse m’attend, vers des terres dont je n’ai jamais soupçonné l’existence…

J’avais entendu beaucoup de bien de cette série, très imaginative. Mais au final, je n’ai pas spécialement accroché à cette lecture.

Je ne dis absolument pas que ce n’est pas intéressant. L’univers est original, il y a « quelque chose » (le pouvoir de June, le Cercle des Veilleurs, la Ville, la Bleue – je suis curieuse de savoir ce que c’est, d’ailleurs). Manon Fargetton a une belle écriture poétique qui m’a parfois laissée rêveuse. Il n’y a pas de romance prononcée (merci!).

Mais je ne suis pas entrée dans le récit, je suis restée en retrait, malgré de belles images je ne me suis pas intéressée plus que ça aux personnages. C’est peut-être aussi dû à l’utilisation de la première personne du singulier, dont je ne suis pas fan. Malgré, aussi, une impression de jeu vidéo et de The Legend of Zelda : The Minish Cap qui ne m’a pas quittée pour la plus grande partie du livre (le côté nuage, le château dans les airs, réactiver les Sources -pas de Minish Cap, mais très Zelda-esque tout de même …).

Cette édition est celle de l’ancienne version. Lorsque j’en ai parlé à l’auteur aux dernières Imaginales, elle m’a appris que la nouvelle a subi pas mal de corrections et que le résultat était plutôt différent. Après une très belle lecture de son Héritage des Rois-Passeurs, j’ai décidé de poursuivre cette série, dans sa nouvelle édition. Ce n’était pas du tout une mauvaise lecture, mais j’espère retrouver le même souffle épique des Rois-Passeurs sur ce thème !

Nombres de tomes de la saga : 3 (série finie).

2 réflexions sur “June, tome 1 : Le souffle (Mango)

  1. Je ne suis pas non plus fana des récits à la première personne!! Soit c’est trèèèès bien mené et dans ce cas c’est un bonheur soit ça parait tout de suite terriblement maladroit…

    • Oui j’en lis un en ce moment d’ailleurs, de la fantasy urbaine à la 1ère personne. Ca passe généralement très bien, mais là les phrases sont courtes et sonnent un peu répétitives, un peu bizarre aussi puisque je sais que l’auteur est français et tt se passe aux States, avec mention de trucs bien US comme le Spring Break, ça choque un peu.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s