Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire, tome 1 : Tout commence mal

Titre VO : A Series of Unfortunate Events : The Bad Beginning.

Auteur : Lemony Snicket.

Traducteur : Rose-Marie Vassalo.

Illustrateur : Brett Helquist.

Nombre de pages : 175.

Parution VO : 1999. Cette édition VF : 2008.

Éditeur : Nathan (Collection : Poche, Aventure).

Genre : Aventure – Jeunesse.

Prix : 6€.

Résumé éditeur  La vie des enfants Baudelaire démarre bien mal… Tout commence le jour où leurs parents disparaissent dans l’incendie de leur maison laissant leurs trois enfants à la tête d’une immense fortune. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, les voilà confiés à leur oncle, le Comte Olaf, qui déploiera toutes les ruses pour s’emparer de leur richesse. Il faudra encore plus de malices aux trois enfants pour déjouer les tours pendables de cet étrange aristocrate…

Alors, à ma grande honte, ce livre est dans ma PAL depuis des années … avec les tomes 2 et 3 qu’on m’avait offerts en joli coffret. Je ne sais pas pourquoi je n’avais jamais tenté, peut-être parce que j’avais peur de l’aspect jeunesse. Et j’ai vu la vidéo de Sita sur ses auteurs fétiches dont Lemony Snicket faisait partie, et comme elle est très convaincante, nous voici ^^

Avec beaucoup de plaisir. Le côté jeunesse n’est absolument pas trop prononcé, il est très bien. Quelques éléments prévisibles font leur apparition (les plans d’Olaf, par exemple), mais vraiment rien de bien méchant.

J’ai aimé ce côté orienté vers de nombreux malheurs. C’est assez inhabituel, surtout que tout dépend des parents des enfants qui veulent à tout prix qu’ils restent avec des membres de leur famille, même lointains, qui ont l’air d’être de sacrés specimens, comme le comte Olaf. On ne mâche pas la vie des enfants, ce qui est génial puisqu’on essaie souvent de ne pas choquer le jeune lectorat. Pas de choc ici, mais une situation difficile.

Les enfants sont charmants. Violette, Klaus et Pétronille ont déjà des noms très chouettes, classiques mais qui claquent,et ils ont une personnalité affirmée. Violette veut devenir un savant, ce qui n’est pas courant pour une jeune fille de l’époque, Klaus est un grand lecteur, et la petite est très fun. Malgré le fait qu’elle ne parle pas encore, je trouve que l’auteur évite cet écueil avec beaucoup de panache !

J’ai aimé l’enchaînement des rebondissements, l’inventivité des enfants. La langue est fluide, joliment désuète, on s’y fait sans problèmes et on en redemande.

Nombre de tomes parus : 13 (série finie).

2 réflexions sur “Les désastreuses aventures des Orphelins Baudelaire, tome 1 : Tout commence mal

  1. Contente de voir que tu as eu un coup de cœur, parce que ces livres m’intriguent depuis des années mais je ne me suis jamais lancée, justement parce que j’avais un peu peur du côté jeunesse trop prononcé! Je me laisserai sans doute tenter à l’occasion (peut être en VO, qui sait? ^^)

    • Je pense qu’il doit être accessible en VO, effectivement, et il y a des chances que les livres soient très beaux également ! Le côté jeunesse m’inquiétait aussi, mais je trouve qu’il y a beaucoup de charme dans ce premier tome🙂

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s