Une enquête du commandant Jana Matinova : La mort est mon amie

Titre VO : Dark Dreams.

Auteur : Michael Genelin.

Nombre de pages : 535.

Parution VO : 2009. VF : 2012.

Éditeur : Marabout.

Genre : Policier.

Prix : 19,90€ (disponible en poche).

Résumé éditeur : Magnifique, pur, hypnotisant : qui a bien pu déposer un tel diamant dans l’appartement de Jana Matinova ? Pour quelles raisons cherche-t-on à l’incriminer ? Est-ce le fait de ceux qui semblent épier la relation qu’elle a avec Sofia, son amie d’enfance récemment élue au Parlement et qui entretient depuis peu une liaison dangereuse avec un haut fonctionnaire ? Jana ne peut abandonner Sofia… Elles sont liées depuis l’enfance et pour toujours par un lourd secret… De Vienne à Zurich en passant par Kiev et Budapest, Jana Matinova va peu à peu remonter chaque fil de ce qui semble être une gigantesque toile d’araignée où s’entremêlent grand banditisme et hauts fonctionnaires. Amitié fragile, amours suspectes, rivalités professionnelles, qui sont ses alliés et ses ennemis ? Jana ne pourra compter sur personne pour remonter jusqu’à la source de ce puissant réseau criminel…

J’avais beaucoup apprécié le premier volume de la série, dont je déplorais juste la délocalisation de l’intrigue vers Londres, Strasbourg entre autre.

L’auteur m’a exaucée ici en restant focalisé sur l’Europe de l’Est, entre la Slovaquie, la Hongrie, la Suède et l’Ukraine. Cette couleur locale, fortement ancrée dans un post Europe de l’Est communiste, corruption, etc. est particulièrement évidente ici, puisqu’un des grands thèmes est la corruption politique.

Plusieurs enquêtes sont lancées et se recoupent, même si, petite déception, je n’ai pas réussi à dénouer tous les fils seule. Mais ce n’est pas un whodunit, un policier centré sur l’auteur du crime, mais plutôt sur la personnalité de l’enquêtrice, Jana, et le contexte géopolitique de l’intrigue. Ces éléments sont très bien amenés (malgré une relation amoureuse un peu rapide à se mettre en place).

L’écriture est toujours aussi addictive, j’avais beaucoup de mal à faire des pauses dans ma lecture. Jana est un personnage très droit, très enquêteur, avec son amie Sofia. Bon, détail, mais la meilleure amie dont j’ai l’impression qu’elle n’a jamais été mentionnée dans le tome 1, c’est un peu moyen, je n’aime pas trop qu’on ajoute des personnages sensés être très liés alors que jamais évoqués avant.

A part ces quelques éléments mineurs, j’ai vraiment aimé cette enquête qui m’a rappelé à quel point j’apprécie de faire fonctionner mes petites cellules grises !

Nombre de tomes parus : 5 (série en cours).

Tome 1 : Les jeunes filles et la mort.

2 réflexions sur “Une enquête du commandant Jana Matinova : La mort est mon amie

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s