Shades of Grey, tome 1 : The Road to High Saffron

Titre VF : La tyrannie de l’arc en ciel : La route de Haut-Safran.

Auteur : Jasper Fforde.

Couverture : Steve Wilson.

Nombre de pages : 448.

Première parution : 2010. Cette édition : 2011.

Éditeur : Hodder & Stoughton.

Genre : Science-fiction.

Prix: 13,49€.

Résumé éditeur Bienvenue dans la Chromocratie ! Ici, les citoyens sont normaux, à la différence près qu’ils naissent Gris, Jaunes, Verts, Bleus, ou encore Rouges en fonction des couleurs qu’ils distinguent.

Le rôle de chacun dépend justement de cette singularité. Les Pourpres accèdent aux postes les plus agréables tandis que les Gris, incapables de discerner les nuances éclatantes, sont traités en esclaves. Et comme dans toute tyrannie digne de ce nom, les autorités veillent à ce que cet ordre soit respecté ! Edward Rousseau est un jeune homme Rouge sans histoire, promis à un bel avenir. Jusqu’au jour où un compagnon rencontré par hasard dans un train disparaît, dans l’indifférence la plus totale.

Dès lors, de mystérieux incidents l’interpellent : on lui confisque ses papiers, il apprend que le médecin de la ville est mort dans des circonstances étranges… Sa rencontre avec Jane, une Grise effrontée au nez exquis, va confirmer ses soupçons : ces événements cachent une vérité effrayante. Qui réussira à la révéler sans y perdre la vie ?

GNIIIIII ! Un nouveau Jasper Fforde ^^Bon enfin pas nouveau, mais une nouvelle série, nouveau sujet, nouveau plaisir. Et nouveaux émerveillements.

Aucune inquiétude à avoir : le titre n’a rien à voir avec un éventuel homonyme. Ici on est véritablement dans le thème des couleurs, dans une hiérarchie, des castes basées sur ce que les personnages peuvent distinguer des couleurs.

Une fois encore, j’ai été soufflée par l’inventivité de l’auteur. L’univers a ses règles, très bien définies, sur la chromatique. Eddie est un Rouge, vers le milieu tendance basse de la chaîne, et il aspire à de grandes choses. Il espère que son Ishihara, son test de vision de couleurs, l’amènera à voir plus de soixante-dix pour cent de rouge, pour lui permettre d’épouser une violette d’une grande famille, pour redonner un peu de prestige à la sienne. Mais suite à une bêtise il est envoyé pour une quête idiote avec son père dans une ville en marge, où tout va changer.

Le pauvre Eddie en voit vraiment de toutes les couleurs, littéralement. Il se fait marcher sur les pieds par les adultes et les plus jeunes (les Jaunes sont des pestes, d’ailleurs), il n’y a guère que son père qui le traite correctement. Il fait un peu de peine dans sa naïveté et son optimisme, et surtout son honnêteté (à part un mensonge, mais qui bien sûr va revenir le tourmenter). Je l’ai beaucoup aimé, tout comme Jane, dans ses mystères.

L’écriture est toujours aussi fourmillante de calembours et de bons  mots, surtout sur les noms de famille (en VO Eddie s’appelle Russett), ce que j’adore. Je me demande d’ailleurs comment est la traduction française.

Parce que OUI ce livre a été traduit ! Profitez-en ! Ca fait plaisir, et je vous avoue que je suis très curieuse de voir comment il l’a été d’ailleurs. J’ai déjà vu que le nom de famille d’Edward a été modifié, mais je comprends, puisqu’on travaille sur un jeu de mot sur les nuances de rouge. Bref, ça m’amuserait plutôt de comparer les deux ^^

J’ai aimé être surprise, que l’auteur ou l’intrigue ne soient pas prévisible, notamment par ce qu’on trouve à Haut Safran, plutôt horrible.

Un élément qui m’a inquiétée a été un épisode que j’attendais impatiemment : l’Ishinohara, le test de vision des couleurs d’Eddie, je voulais savoir ce qu’il en était réellement. Et finalement, il est bien là, mais avec des conséquences, une fois encore inattendues, qui présage d’une suite plutôt passionnante !

Par contre, le gros gros point négatif, c’est que la suite n’est toujours pas sortie😦 Je sais bien que l’auteur a plusieurs séries en cours, mais c’est loooong ! Pourtant, je ne peux que vous recommander celle-ci (une fois encore), même à ceux qui ne lisent pas l’anglais et peuvent profiter de la traduction !

Nombre de tomes parus : 1 (série en cours).

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s