Au bord des mots, lectures sur un rocher

Au temps de François 1er : Journal d’Anne de Cormes, 1515-1516

Brigitte Coppin (autrice). 2008, 171 p. Gallimard (Mon Histoire). Jeunesse. 9,90€.

9 avril 1515. La nouvelle est arrivée tout droit de Paris : le roi François, sa mère, sa sœur, son épouse et toute la cour vont s’installer à Amboise. Mon amie Charlotte m’a regardée, les yeux brillants d’excitation. Je lui ai fait un petit signe : elle a désormais de quoi écrire sa première page. « J’attends qu’il soit là !  » m’a-t-elle soufflé. Je n’ai pas insisté. Je me dis que si le roi fait une telle impression alors qu’il est encore au loin, quel effet va-t-il produire une fois installé ici ? Charlotte a peut-être raison. Il y aura mille choses à observer et à décrire. En fait, j’ai bien de la chance d’avoir quinze ans en cette année 1515.

Je n’avais pas lu de livre dans cette collection ayant une héroïne inventée par son auteur depuis un bout de temps (Le sourire de Joséphine, par exemple, qui m’avait d’ailleurs déçue sur ce point). L’auteur ici brosse un portrait extrêmement plausible de l’époque et une protagoniste très intéressante, que j’ai pris énormément de plaisir à suivre. Je me suis demandée tout au long de ma lecture si Anne avait réellement existé, tant elle m’a paru de chair et de sang !

Je l’ai aimé principalement, je pense, parce que l’écriture est magnifique, poétique, si bien tournée. Mais il y a aussi l’intrigue : Anne ne se contente pas d’être une jeune fille de bonne famille décrivant son temps. Il y a un petit mystère (l’étrange robe, d’où elle vient, où elle se retrouve ensuite), une découverte scientifique de son temps (le miroir), et même une petite romance qui ne m’a pas dérangée. François 1er ne fait qu’une petite apparition, mais je n’en ai même pas été déçue.

Le dossier documentaire m’a paru un peu mince, peut-être parce qu’Anne reste une fiction. Ce n’est pas très grave, Brigitte Coppin est une auteure prolifique, notamment sur la période de la Renaissance, et je compte bien la découvrir plus avant !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s