House of Night, tome 2 : Betrayed

Titre français : La Maison de la Nuit, tome 2 : Trahie.

Auteurs : P.C. Cast et Kristin Cast.

Langue : anglaise.

Nombre de pages : 309.

Parution : 2007.

Éditeur : St. Martin’s Griffin.

Genre :  Fantastique – Jeunesse.

Prix : 7,45€.

Résumé éditeur : Alors que la mort poursuit ses anciens amis humains, Zoey réalise que ses immenses pouvoirs pourraient menacer ceux qu’elle aime… Cela fait un mois que Zoey vit au pensionnat pour vampires de la Maison de la Nuit. Alors qu’elle commence tout juste à s’habituer à ses pouvoirs et à se sentir à sa place, l’horreur la frappe de plein fouet. D’anciens amis humains sont assassinés et tout semble accuser la Maison de la Nuit. Tandis que l’enquête avance et que les morts mystérieuses s’enchaînent, Zoey fait d’étonnantes découvertes et ne sait plus qui croire. La directrice Neferet, qui la soutient tout en lui cachant des choses inquiétantes ? Loren, le jeune tendre, mais très curieux professeur de poésie ? Aphrodite qui lui révèle sa dernière vision, alors qu’elles sont censées se détester ? Une chose est sûre, Zoey doit se méfier…

J’avais vraiment beaucoup aimé le premier tome de cette série, avec une mythologie intéressante et originale et des personnages biens construits. Je suis très satisfaite de sa suite, qui se rend où je ne l’attendais pas.

Une fois encore, le récit est bien rythmé et on assiste à plusieurs développements qui auraient pu prendre deux ou trois tomes dans une autre série (le début de switch d’Aphrodite de meilleure ennemie à alliée, les zones d’ombres de Neferet). Les auteurs n’hésitent pas à tuer un personnage principal, que j’adorais, en plus (mais qui revient, ha! j’aime beaucoup cette idée, en plus, de pouvoir la ramener, sous une forme ou une autre).

Il faut cependant nuancer ce positif par un petit bémol : que Zoey sorte avec son camarade de classe, je m’en fiche un peu, c’est très peu exploité pour l’instant (si ce n’est dans sa rivalité du premier tome avec Aphrodite), mais qu’elle commence à broder un triangle amoureux avec le nouveau professeur de poésie, ça m’embête, sans parler de l’ex pour qui elle a toujours des sentiments. J’ai un peu peur qu’on tombe dans un travers typique de la bit-lit : l’héroïne qui fait craquer tous les personnages de sexe masculin, voire s’intéresse à eux aussi, en passant, hein (je vous montrerais bien Anita Blake du doigt, mais j’en suis restée au premier tome, pour l’instant, donc je vais m’abstenir).

Le récit ne commence pas très bien avec la venue de la mère et du beau-père de l’héroïne … ils ne m’avaient pas manqué. Je déteste ce genre de personnages bigots, passif pour madame, agressif pour monsieur. La grand-mère rachète certainement tout ce comportement horrible, mais il laisse un arrière-goût amer pour ce début. Surtout que Zoey n’est pas la seule à avoir d’horribles parents, ce qui ne m’a pas trop étonnée, mais donne un arrière-plan, si pas surprenant, qui fonctionne pour un personnage. Le petit souci, c’est que le mettre en avant à ce moment révèle clairement le rôle qu’elle va jouer prochainement, et auquel je ne m’attendais pas. Mais bon, on ne peut pas tout avoir.

J’ai beaucoup aimé, forcément, les recherches que la jeune fille effectue sur sa nouvelle condition et les évènements qui lui arrive (comme la marque, le lien qu’elle institue entre son ex et elle). L’utilisation de la magie reste toujours aussi plaisante (excepté l’arrivée chez son quatuor d’amis qui fait un peu « comme de par hasard », mais je suis mauvaise langue).

Je reste convaincue, en espérant que les relations amoureuses ne prennent pas plus d’envergure et ne transforment pas Zoey en héroïne bit-lit qui s’intéresse à tous les mecs du coin et qui le lui rendent tous !

Nombre de tomes parus : 12 (série finie).

Tome 1 : Marked.

Tome 3 : Chosen.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s