In Death, tome 5 : Ceremony in Death

Titre VF : Lieutenant Eve Dallas, tome 5 : Cérémonie du crime.

Auteur : Nora Roberts alias J.D. Robb.

Design : Vivid.

Couverture : Photonica.

Nombre de pages : 244 .

Première parution : 1997.

Éditeur : Berkley.

Genre : Science-fiction – Policier.

Prix : 4,19€.

Résumé : Un des collègues d’Eve trouve la mort. Elle est chargée d’enquêter, sujet toujours délicat entre policiers. Mais pas tant que là où ses pas la mène : le milieu de la wicca et de la sorcellerie, des rites et messes noires. Inquiet, après une menace personnelle envers sa femme, Roarke décide de l’aider à démêler tout ça.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce volume. Je ne m’attendais pas à ce que l’auteur se lance sur ce thème et j’y ai cru. Les grandes figures de chaque culte sont hautes en couleur et plaisantes à suivre. Je n’ai pas spécialement trouvé qu’on versait dans le cliché, même si certaines situations et symboles satanistes sont présents, l’ambiance est bien rendue. J’aime tout particulièrement lorsque l’auteur touche à des thèmes un peu fantastiques (L’île des trois sœurs reste une de mes trilogies favorites de Nora Roberts).

La scène finale est pleine d’action et achève une enquête avec des rebondissements qui m’ont plu, et aussi quelques fausses pistes que j’ai aimé suivre. Il faut aussi dire qu’Eve est véritablement en danger, on sent que ce n’est pas une superwoman et qu’elle risque sa vie, ce dont j’avais un peu moins conscience dans les volumes précédents, malgré une certaine mise en scène (mais qui va avec ses adversaires).

Un petit bémol, elle a un côté deus ex machina qui ne fonctionne pas tout à fait à mes yeux parce que c’est un peu gros. Entendu, c’est un travail d’équipe, mais c’est probablement aussi à cause du spectaculaire de la scène à l’origine. Et la résolution sonne un peu simple, en plus.

Je me suis réjouie dès que j’ai vu la mention de wicca parce que j’en ai été surprise, j’avais très hâte de voir le traitement qu’en ferait Nora Roberts. Et lorsqu’elle a annoncé les satanistes, je me serais presque frotté les mains devant l’opposition qui s’annonçait très bien.

Peabody et son incroyable famille refont incursion dans ses dialogues avec Eve, toujours avec humour. J’ai commencé à me sentir proche d’elle, déjà par sa phobie qu’elle raconte à sa supérieure.

Je ne crois pas avoir déjà parlé de la famille d’Eve, en revanche. J’ai l’impression que son père a déjà été évoqué, mais que c’est ici son premier développement de sa mère, les deux reviendront dans chaque volume, en élaborant un peu plus à chaque fois, avec beaucoup de mystère. Je suis au tome 13 et je ne connais pas encore toute l’histoire. J’essaie de rester patiente ^^;

Une fois encore, un bon tome, au thème vraiment intéressant, et qui en plus de la science-fiction, touche au fantastique, genre dont l’auteur se tire aussi à mes yeux avec brio !

Nombre de tomes parus (série en cours) : 47.

Tome 1 : Naked in Death.

Tome 2 : Glory in Death.

Tome 3 : Immortal in Death.

Tome 4 : Rapture in Death.

Tome 6 : Vengeance in Death.

Tome 7 : Holiday in Death.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s