Au bord des mots, lectures sur un rocher

Feuilles de mai

En mai, je poursuis avec plaisirs des emprunts BD et découvre de chouettes romans d’imaginaire. Et je zappe presque complètement ma pile pré-Imaginales (on ne se refait pas !)

L’exil, le premier tome de la série Kayla Marchal, est un roman de fantasy urbaine sur une jeune métamorphe qui n’a pas de louve. Avec un rythme d’escargot, j’en suis arrivée à la fin, mais ce n’est pas du fait du roman, qui est dynamique et fun.

100 chefs d’oeuvres de la littérature de l’imaginaire de Jérôme Vincent est une lecture qui m’a beaucoup fait rêver et donné envie de découvrir plein de romans !

Moana, tome 1 : La saveur des figues de Silène, sur une Polynésie enneigée dans le futur suite à une catastrophe climatique, me tentait énormément. Et puis, un langage peu naturel, et surtout, un évènement en particulier, m’ont définitivement fait reculer, je doute de poursuivre la série.

Les Outrepasseurs, tome 1 : Les Héritiers de Cindy Van Wilder est une merveilleuse surprise. On alterne le présent, où le héros, Peter, voit sa vie bouleversée par un passé que l’auteur nous raconte également. J’ai adoré ces différents épisodes (surtout ceux sur la faérie). Un page turner des plus addictifs !

Smog of Germania de Marianne Stern nous entraîne dans une Allemagne steampunk qui m’a emportée, au fil des pérégrinations de la fille du Kaiser et d’un automate dévoué à sa protection. Un peu déçue de la disparition de la jeune femme (elle est toujours en vie hein, juste plus du tout au coeur de l’action) et une fin que je boude un peu, je vous le recommande néanmoins !

Contes Myalgiques, tome 1 de Nathalie Dau entraîne le lecteur dans des contes issues de différents pays, époques. C’est plutôt surprenant et plein de poésie.

The Ancient Magus Bride, tome 1 de Koré Yamazaki conte l’histoire de Chise, achetée par un magicien qui l’élève au rang d’apprentie et de future épouse. Elle possède un don très particulier, qu’on entr’aperçoit dans ce premier tome. Il est magnifique, dans une atmosphère étrange et douce, et de très beaux dessins.

Allô, Dr Laura ? de Nicole J. Georges est un roman graphique assez conséquent qui raconte l’histoire de son auteure, son enfance, sa famille compliquée, ses relations homosexuelles. Il y a un côté très doux mais très contemplatif dans cette lecture (je sais qu’elle a énormément ennuyé plusieurs lecteurs, mais je l’ai assez appréciée).

Annie Sullivan & Helen Keller de Joseph Lambert se focalise sur Annie Sullivan, qui a enseigné à Helen Keller, fillette sourde, muette et aveugle, à s’exprimer. On découvre son enfance, comment elle en est venue à aider Helen, et comment leur collaboration s’est déroulée. C’est très triste et touchant.

Le château de Mathieu Sapin décrit l’expérience de l’auteur qui a passé un an à l’Elysée, entre les différents services. J’ai trouvé cette BD passionnante, je n’avais jamais réalisé quelle fourmilière pouvait être cet endroit !

Les gens normaux relate différentes expériences bi, gays, lesbiennes, trans. Certains récits m’ont plu, d’autres moins, surtout pour les dessinateurs changeant à chaque histoire.

Memento Mori, tome 1 de Rann évoque un village hostile à l’héroïne et sa soeur, des évènements étranges, un autre univers plein de mystères. Le dessin n’est pas vilain, mais trop de rose à mon goût ^^,

Ravina the Witch ? de Junko Mizuno est représentatif de son style : du tout choupi avec du limite glauque, et j’adore toujours. Après avoir vécu dans une décharge avec des corbeaux, Ravina reçoit une baguette magique d’une sorcière et découvre le monde étrange des hommes. Moins choquant que Pure Trance, il a beaucoup de charme, avec des notes délicieusement discordantes.

Les 1001 BD à lire dans sa vie est un guide très conséquent, mais plutôt intéressant. Je suis toujours plongée dedans, c’est long à lire ^^,

Honey x Honey de Kanan Minami se présente comme un shojo scolaire choupi, avec une jeune fille qui a la possibilité de ne pas payer ses frais de scolarité, si elle devient la Honey d’un étudiant fortuné. En tant que Honey, elle doit obéir à tous ses ordres, y compris, mode glauque on, d’ordre sexuel. C’est glauque, c’est malsain, et j’adore comment différents sites comme Manga news le présente comme du simple shojo et pas du smut. Et attention, c’est une histoire d’amour …

Aya, conseillère culinaire, tome 2 de Saburô Ishikawa poursuit l’histoire d’Aya, et j’apprécie toujours autant.

Lady and Butler, tome 1 de Rei Izawa, pour découvrir la mode du butler en manga, ici dans une école, en espérant quelque chose de bien moins glauque que Honey.

The Logan Family, tome 5 de Virginia C. Andrews, je ne l’avais déjà pas apprécié plus jeune, mais là, c’est la catastrophe. Il s’agit de l’histoire de la grand-mère de Melody, ou plutôt la soeur de sa grand-mère, comment elle a épousé Samuel Logan et ce qui est arrivé ensuite. Quelques petites choses m’ont vraiment déplu, et sinon c’est l’ennui et l’agacement.

100 romans cultes des ados de Jessica Jeffries-Britten ne me convainc absolument pas. Je sais qu’il est compliqué de proposer des romans ado (j’avais le même problème avec le guide Actu SF sur le sujet), on passe du limite jeunesse petit à des récits « trop » adultes voire classiques qui vont franchement ennuyer … mais elle a l’air américaine, donc pas les mêmes romans dits cultes. Whatever, une lecture plutôt plate.

You Are What You Wear de Jennifer Baumgartner est un ouvrage pratique sur la manière de s’habiller, à partir de cas pratiques rencontrés par l’auteur, des petits quizz pour savoir si telle situation vous correspond (beaucoup acheter sans utiliser, une garde-robe un peu éteinte, etc.) et des conseils et méthodes. Je le trouve très sympathique, d’autant qu’il me faudrait définitivement faire du tri ^^

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en mai ?

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s