Les Dames Baroques

Auteurs : Carole Grangier, Armand Cabasson, Charlotte Bousquet, Karim Berrouka, Justine Niogret, Daniel Alhadeff, Cyril Carau, Tepthida Hay, Sophie Dabat, Morgane Guingouain, Sire Cédric, Eli Darco, Leonor Lara, Lucie Chenu, Sophie Goasguen, Jean Lorrain, Joris Karl Huysmans, Petrus Borel, Madame D’Aulnoy, Jules Barbey d’Aurevilly.

Direction : Estelle Valls de Gomis.

Illustratrice : Natalia Pierandrei.

Nombre de pages : 300.

Parution : 2010.

Éditeur : Éditions du Riez (Collection : Brumes étranges).

Genre : Nouvelles – Fantastique.

Prix : 19,90 €.

Résumé éditeur : « La Femme Fatale, une figure du quotidien mais aussi de l’imaginaire séculaire : de Circé à Marie-Madeleine, de la Reine Margot à Vampirella, de Marilyn Monroe à Lilith, de la fée Morgane aux succubes les plus vénéneuses, la vamp, la sorcière, l’enchanteresse, la Belle Dame Sans Merci a toujours inspiré les artistes et les écrivains, mais aussi le commun des mortels. Aimée des uns, haïe des autres, elle peuple de ses courbes protéiformes les pages de la littérature. Estelle Valls de Gomis, écrivain et anthologiste, a rassemblé de jeunes auteurs et des plumes confirmées pour vous dévoiler les Salomé et les Iseult de la littérature fantastique et de fantasy. »

Après maintes hésitations, j’avais pris ce recueil à la dernière minute de mes premières Imaginales, en 2012. J’espérais découvrir les plumes de certains noms comme Sire Cédric, et j’aimais beaucoup la couverture. C’est malheureusement surtout ce dernier point que je vais retenir : je me suis vraiment ennuyée et j’avais hâte que cette lecture se finisse. Écriture, sujets, pour la plupart, ce n’est pas passé.

A ce moment, je n’avais pas beaucoup l’habitude des nouvelles, surtout pour une anthologie, avec tant d’auteurs inconnus (à part les classiques que je connaissais tous de nom, j’avais déjà lu les nouvelles de Pétrus Borel et Madame d’Aulnoy). Je ne sais pas si ça a joué. Mais je n’ai vraiment pas aimé ces différents textes.

La nouvelle de Sophie Dabat, L’Essor, est plutôt intrigante, et j’ai plutôt apprécié les « classiques », mais comme ils étaient placés tout à la fin, mon opinion était déjà formée et ils n’ont pas suffit à la changer. C’est donc une déception.

4 réflexions sur “Les Dames Baroques

    • Merci, plumesdelune ! Je suppose qu’il aurait plutôt fallu viser un recueil de nouvelles d’un même auteur en premier alors ^^, voire d’un auteur que déjà apprécié, parce que là, c’était l’inconnu pratiquement total ! Je retente l’aventure avec l’anthologie des Imaginales de cette année, bientôt, mais je les connais déjà, donc ça devrait mieux se passer … merci d’être passée ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s