Pretty Guardian Sailor Moon, tome 3

Titre VO : Bishoujo Senshi Sailor Moon – Renewal Edition.

Auteur : Naoko Takeuchi.

Traducteur : Fédoua Lamodière.

Nombre de pages : 248.

Parution VO : 2003. VF : 2012.

Éditeur : Pika (Collection : Shojo).

Genre : Manga – Shojo.

Prix : 6, 95€.

Résumé : Usagi, jeune fille pleurnicharde, passionnée de jeux vidéos, mangas … Un beau jour, elle sauve un petit chat de gamins cruels et lui retire des sparadraps du front. Dessous, un croissant de lune. A la nuit tombée, le chat reviendra vers elle pour la mettre face à sa destinée : Usagi est en fait Sailor Moon, qui combat pour l’amour et la justice ! Avec l’aide de ses coéquipières, elle découvre l’existence du Dark Kingdom, puis de leurs vies antérieures, et de son amour perdu.

Avec ce tome, on achève le premier arc contre le Dark Kingdom et on entame le suivant, avec l’arrivée de Chibi Usagi, toujours aussi agaçante, et les premières disparitions des amies d’Usagi, enlevées par la Lune Noire. Arrive aussi ce personnage dont j’ai toujours été fan, le prince Diamond ^^

J’adore cette couverture. Sailor Mars a longtemps été ma préférée, ce style entourée de son pouvoir, avec ce papier d’exorcisme des démons dans les doigts. J’avoue que tout ce qui manque, c’est cet arc qu’elle a parfois pour que l’image soit superbe. La petite Mars dans un style un peu mini, SD, en 4e, est très choupi.

J’aime beaucoup les passages sur la vie antérieure d’Usagi, lorsqu’elle sèche les cours d’Ami pour voir Mamoru, que Minako la gronde (et rencontre Kunzite par la même occasion …), je n’aurais pas été contre davantage. Tout comme sur quelques pages du groupe en paix, Chibi arrive très vite et on n’a pas l’occasion de savourer un certain calme avec les personnages.

On en découvre un peu davantage sur Rei, Sailor Mars, ma préférée donc, avec son école, des rumeurs sur sa vie et son enfance. C’est mince, mais plaisant, tout comme c’est le cas pour Ami et on nous apprend ses passions : la natation et les échecs.

Certaines personnes commencent à découvrir leur secret, ce qui me fait un peu rire d’ailleurs parce qu’il n’y a aucune conséquences.

Je regrette certains détails, comme pour le volume précédents : les petits dessins qui parsemaient l’édition normale ou la fin du livre, et forcément la longueur, un peu beaucoup pour une lecture en une foie. Mais c’est toujours un très beau tome.

Nombre de tomes parus : 14 (série en cours).

Tome 1.

Tome 2.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s