Three Sisters Island, tome 3 : Facing the Fire

Titre VF : L’île des trois sœurs, 3 : Mia.

Auteur : Nora Roberts.

Nombre de pages : 249.

Parution : 2001.

Format : numérique.

Genre : Romance – Fantastique.

Prix : 7,16€.

Résumé éditeur On raconte que, sur l’île des Trois Sœurs, pèse une malédiction vieille de trois cents ans. Le Dr Mac Allister Booke, qui se consacre à l’étude des phénomènes paranormaux, y débarque équipé du matériel le plus performant, dans le but d’interviewer Mia Devlin, la propriétaire du Café-Librairie. C’est pourtant Ripley, la sœur et l’adjointe du shérif, qui va retenir son attention. Dès qu’elle s’approche, les appareils de mesure s’affolent… presque autant que le cœur de Mac ! La fière Ripley a beau se cabrer sous le flot de questions inquisitrices, elle ne peut lui cacher très longtemps les forces surnaturelles qui l’habitent. Mac comprend alors que sa jolie sorcière est en danger. Car, si la légende est vraie, le Mal est loin d’être vaincu…

Après le sort de Nell, la charmante cuisinière, et Ripley, qui a développé une relation plutôt fun avec un universitaire maladroit et tête en l’air, ce dernier volume aborde Mia, mon personnage préféré, la libraire. Logan, son amour de jeunesse, revient sur l’île, officiellement pour de bon et pour regagner son coeur.

Officieusement, on se doute bien que ça n’attend que les quelques chapitres au début pour redémarrer, et j’avoue que j’en reste un peu déçue. J’aurais aimé plus d’hésitation, de suspense peut-être dans cette relation, même si elle est très belle, dans ses fondements magiques et humains. Et Logan est très attachant.

Les passages consacrés à la librairie ne sont pas aussi nombreux que je l’espérais, peut-être parce qu’elle est le domaine de Mia mais aussi présente qu’auparavant. Ils sont un peu gommés au profit de l’entreprise de Logan, je dirais.

Peut-être, aussi, que les choses restent un peu faciles suite aux choix des précédentes sorcières. Même si Mia est la seule à être physiquement, mortellement en danger, et que sa mère d’adoption est blessée. Je pense que j’espérais beaucoup de ce tome, de ce personnage flamboyant, et que je suis restée sur ma faim, par rapport à sa magie aussi, j’imagine.

Mais on reste également sur une trilogie doudou, joliment close malgré ces quelques notes en-dessous de mes espérances.

Nombre de tomes parus : 3 (série finie).

Tome 1 : Dance Upon the Air.

Tome 2 : Heaven and Earth.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s