Au bord des mots, lectures sur un rocher

Feuilles de juillet

En juillet, je rattrape toutes mes chroniques en retard et réalise les nouvelles au fur et à mesure, ce qui est déjà trop génial, mais aussi, je fais de très belles découvertes.

Je me suis donné pour objectif d’avancer dans mon demi-challenge ABC fantastique cet été. Je me faisais une joie de découvrir Crossfire, enquête policière avec des éléments surnaturels qui m’a plutôt ennuyée jusque bien passé les 3/4 du roman. Mademoiselle Christina est une plongée intéressante et pleine de charme dans la Roumanie du début du siècle baignée elle aussi d’évènements fantastiques. Avec Le Manoir des Immortels, premier tome des Soupirs de Londres que j’ai juste démarré, on se rend dans la capitale anglaise lors des meurtres réalisés par Jack l’Eventreur pour suivre une communauté de vampires. C’est un roman qui démarre bien, dont j’apprécie les mystères, la manière dont l’auteur tourne ses vampires et le suspense qu’elle entretient.

Je termine mes comics (et je pense pour un bon moment, à part les éditions reliées) avec Wonder Woman et Phoenix Endsong, le premier sur l’histoire du personnage, le deuxième sur la renaissance de Jean Grey en Phoenix (ou le sujet du 3e film de la trilogie). Deux lectures catastrophiques.

Pour me remonter le moral, quelques relectures manga, deux de Wataru Yoshizumi (shojo à ambiance scolaire légers et humoristiques, PxP en lycée avec une voleuse de haut niveau et Ultra Maniac, le premier tome d’un récit de sorcière original), deux one-shots de Kaori Yuki (un récit d’aventure fantasy avec Gravel Kingdom sur une cité des sables, un peuple de l’eau et un des sables qui ne veulent pas coexister ; et Le Parfum, un récit policier sur un nez qui parvient à résoudre des crimes en se basant sur des odeurs laissées) et un début de série délicat et onirique avec L’épouse du dieu de l’eau, un manhwa aux traits magnifiques.

Quelques essais sur le féminisme ce mois-ci. Le premier aborde spécifiquement la question de la communication avec les plus jeunes et s’en tire très bien. Du côté des petites filles est un essai des années 70 sur le conditionnement des filles et toujours diablement d’actualité, à mon sens. Quoi de neuf chez les filles ? reprend le sujet et essaie de le remettre à jour (sans succès pour moi puisque bien trop de chiffres et stats). Et Ainsi soit-elle est une superbe lecture sur les femmes, leurs droits qui ne sont jamais totalement acquis, entre autres. Je vous recommande ce dernier ardemment.

Martin Winckler nous entraîne dans un hôpital où son médecin héros, Bruno Sachs, effectue des avortements, et se penche sur ces femmes qui viennent le voir.

La dernière conquête du Major Pettigrew est un très beau récit empli de tolérance sur un ancien Major de l’armée anglaise qui se rapproche d’une veuve d’origine pakistanaise, dans une petite communauté britannique. Je vous le recommande, malgré le côté très sans-gêne de certains personnages comme le fils du major – mais après, je pense que c’est plutôt proche de la réalité aussi … une très belle lecture.

Un peu de poésie avec ce beau recueil, même s’il m’a laissée un peu mitigée pour une raison de diversité dans les choix de poèmes.

Histoire et policier devaient être au rendez-vous avec ce premier tome des Enquêtes du Commissaire aux morts étranges que je n’ai pas du tout apprécié, tant pour le contexte historique que pour l’enquête policière.

Pour un projet, je me suis replongée dans ces deux recueil de folklore avec plaisir. Carol Rose a effectué un monstrueux (sans mauvais jeu de mots) travail de recherches sur les différentes créatures issues du folklore (fées, dragons, sirènes, loup-garous, etc.).

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en juillet ?

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s