Angélique, tome 3 : Angélique et le Roy

Auteurs: Anne & Serge Golon.

Illustration : Lage.

Nombre de pages: 431.

Première parution : 1959. Cette édition : 1978.

Éditeur : France Loisirs.

Genre: Historique – Romance.

Prix: 11.90€ sur Ebay (j’ai commandé la plupart des Angélique sur ce site).

Résumé Angélique a réussi à épouser Philippe pour reprendre son rang à la Cour. Mais la vie à ses côtés n’est pas des plus faciles, surtout lorsqu’il devient évident que le Roi la convoite et que sa favorite ne reculerait devant rien pour conserver sa place, pas même à défier la religion en participant à des messes noires ou attenter purement et simplement à la vie d’Angélique.

Un volume que j’adore, qui réussit presque à faire oublier l’absence de Joffrey.

La vie à la cour de Louis XIV, tel est le thème, l’environnement de ce roman, avec ses règles, comme l’impossibilité de s’asseoir en présence du Roi, sauf exception, à moins de recevoir directement un tabouret, et l’importance du Pour sur les étiquettes des portes des chambres. La vie à la Cour est pétillante, entre démarches pour obtenir une charge, tentatives pour être remarqué du Roi, et toutes les affaires d’empoisonnement.

L’empoisonnement est un thème central de la 2e partie. On tente d’empoisonner le roi, à ce que croit Florimond, l’aîné d’Angélique, qui n’est pas loin de la réalité. On pourrait penser la vie à Versailles plus tranquille qu’à la Cour des Miracles ? Que nenni, on s’y bat juste différemment.

Angélique se montre encore pleine de ressources, surtout lorsqu’elle découvre les projets et les agissements de la Montespan, même si elle pense faire des erreurs comme s’adresser à la police.

J’aime beaucoup l’évolution de la relation entre Angélique et Philippe, qui malgré son caractère de brute, n’hésite pas à traverser une bonne partie de la France lorsqu’elle perd Cantor, son fils cadet. J’aime les passages avec le Roi, mais je trouve que Philippe est un personnage fascinant.

Par contre, Monsieur ne me manquait pas du tout. A chaque fois, il provoque une tragédie (manque d’empoisonner et discrédite Angélique, torture et tue Maître Bourjeois et Linot, et ici est présenté comme jouant un certain rôle dans l’empoisonnement de Madame, son épouse). Son côté efféminé et niais m’agace aussi terriblement.

On retrouve cette écriture riche et fluide de l’auteure, dont je ne me lasse pas. J’espère beaucoup de la nouvelle édition de ce tome que j’adore, rien que pour davantage de Philippe !

Une lecture passionnante, qui conclut les aventures royales d’Angélique et annonce d’autres horizons de par sa rencontre avec l’émissaire Perse et donne vraiment envie de se jeter sur la suite après la révélation du Roi !

Nombre de tomes parus : 14 (série finie).

Tome 1 : Angélique.

Tome 2 : Le chemin de Versailles.

Tome 4 : Indomptable Angélique.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s