The Gentlemen’s Alliance Cross, tome 1

Titre VO : Shinshi Doumei Cross.

Auteur : Arina Tanemura.

Traducteur : Misato Raillard.

Nombre de pages : 176.

Parution VO : 2005. VF : 2009.

Éditeur : Kana.

Genre : Manga – Shojo.

Prix : 6,85€.

Résumé éditeur Lutte de pouvoir au sein de l’Académie impériale ! Hainé a déjà connu un parcours difficile, blessée par les conditions de son adoption. Elle fréquente désormais la prestigieuse Académie impériale et elle tombe sous le charme de Shizumasa, dit « l’Empereur », l’élève le plus riche et le plus influent de l’école. Hainé aimerait tant se rapprocher de lui. Son frère deviendra-t-il réalité ?

J’ai beaucoup aimé la série Full Moon d’Arina Tanemura. Le trait shojo délicat, le menton en pointe, les yeux immenses, j’ai retrouvé ces caractéristiques qui me plaisaient énormément.

J’ai eu une petite frayeur en lisant le mot de l’auteur sur le rabat de la jaquette, en voyant que la série n’était pas fantastique, j’ai eu un peu peur de l’ennui du shojo scolaire. Pas du tout : l’héroïne, Hainé, est très drôle dans ses réactions un peu excessives et sa détermination toute romantique parfois. Et ses lapsus (le héros finit parfois par être son « pince » au lieu de son « prince » ^^; ).

La structure de l’école Impériale un peu spéciale, avec les grades, est aussi un élément que j’aime beaucoup.

Ushio, l’amie de Hainé, m’a beaucoup fait rire aussi, par son côté glacial et poétique dans ses répliques. Shizumasa, le protagoniste masculin, ne m’a pas tellement plu, excepté ce détail qui m’a donné l’impression de fuir assez loin du classique shojo : il n’est pas intéressé par l’héroïne parce qu’il a un petit ami ^^ Je ne lis pas de yaoi, alors c’est un changement pour moi.

J’ai aimé aussi le fait qu’Hainé soit davantage que la jolie fille énergique et travailleuse, et qu’elle ait un passé un peu spécial, un peu sombre pour du shojo. Le côté un peu malédiction est intéressant et donne envie de poursuivre. J’espère aussi qu’on verra davantage son petit frère Kusame, tout aussi plein de peps mais à l’incroyable réussite scolaire.

Les quelques histoires annexes sur les personnages sont plutôt drôles, comme celle sur Maguri, le petit ami de Shizumasa.

Ce début de série au très joli dessin et à l’humour omniprésent donne très envie de poursuivre la série.

Nombre de tomes parus : 11 (série finie).

Tome 2.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s