The Wildflowers, tome 3 : Jade

jadeTitre VF : Les Fleurs sauvages, tome 3 : Jade.

Langue : anglaise.

Auteur : Virginia C. Andrews.

Couverture : Lisa Falkenstern.

Nombre de pages : 166.

Parution : 1999.

Éditeur : Pocket Books.

Genre : Drame.

Prix : disponible d’occasion.

Résumé éditeurJade a écouté Misty et Star raconter leur vie. Elle s’est parfois offusquée de ce qu’elle entendait et même insurgée devant tant d’injustice. Elle a questionné, réagi, conseillé…

Seulement voilà, maintenant, c’est à son tour de parler. Comment pourra-t-elle s’épancher devant ces filles ? Les larmes sont plus intimes que les sourires. Toutes ces confidences auxquelles elles se sont laissées aller, dans le cadre de cette ridicule thérapie de groupe, prouvent assez combien leur monde et leurs problèmes diffèrent des siens. Elles ignorent tout du calvaire qu’elle endure derrière les murs de cette somptueuse villa de Beverly Hills.

Qui peut imaginer que l’on puisse vivre l’enfer au paradis ?

Amusant, comme pour les orphelines, le récit que je préfère est le troisième. Mais je dirais que j’étais surtout intéressée par la vie dorée de la jeune fille (une fois encore sans défauts), ce côté sophistiqué (qu’on voit dès la couverture de la VF que j’avais lue adolescente), les échanges très civilisés des parents qui se battent pour elle, ce qui contraste énormément avec les situation des trois autres filles.

J’ai apprécié le changement de rythme avec Jade. Elle est plus décidée, aidée en ce domaine par sa situation aisée, et elle ne s’en laisse pas conter avec Star. En revanche, l’auteur donne l’impression que plus dure sera la chute lors de sa « relation amoureuse ». Je n’ai pas pu m’empêcher de me demander quand se situerait la série, elle le rencontre sur Internet, sur un forum ou un chat. L’auteur n’étant pas du tout porté nouvelles technologies, ce détail a son originalité.

Et son horreur : Jade plaque une grande soirée de l’école où elle doit recevoir une distinction pour rejoindre son correspondant dans une autre ville. Il se révèle totalement différent et psychologiquement désaxé, la séquestrant nue dans sa maison … Je ne sais pas si c’est le pire, ou le fait que ses parents ne remarquent pas son absence. Cet élément m’a tout de même touchée.

J’apprécie également le changement de style de langage. Misty est l’ado, Star l’ado ghetto avec ses abréviations, et Jade a une manière de parler plus soutenue qui m’a plue. Et Cat ne parle pas, ou presque. (J’aurais presque préféré qu’elle ne vienne pas le jour suivant, mais bon).

L’un dans l’autre, c’est vraiment l’histoire que je préfère de la série, elle est plus inattendue, même si on peut reprocher à Jade d’être assez classique à clichée également, mais je préfère celui-ci à Star.

Nombre de tomes parus : 5 (série finie).

Tome 1 : Misty.

Tome 2 : Star.

Tome 4 : Cat.

Tome 5 : Into the Garden.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s