Du côté des petites filles

Titre VO : Dalla Parte delle Bambine.

Auteur : Elena Gianini Belotti.

Nombre de pages : 206.

Première parution VO : 1973. Cette édition VF : 2009.

Éditeur : Antoinette Fouque (Collection : Des Femmes).

Genre : Essai.

Prix : 8,25€.

Résumé éditeur Du côté des petites filles est une analyse, fondée sur de très nombreuses observations qui rendent la lecture agréable et parfois amusante, de la vie de l’enfant selon qu’il est un garçon ou une fille.

Comment l’enfant préexiste-t-il dans le désir de ses parents? Comment est-il déjà conditionné par l’attente de ses parents? Quelle répression lui fait-on subir s’il ne correspond pas aux souhaits des deux parents. La petite enfance, comment les enfants ont-ils intériorisé les conditionnements par sexe, les rôles sociaux qui leur correspondent? Comment, en fait, sont-ils déjà des réductions d’adultes prêts à se conformer au modèle que conserve et transmet la société.

Étude des fondements d’une éducation qui se transmet toujours à l’identique, de manière presque inconsciente, automatique. L’auteur montre comment elle est le résultat de toute une série de conditionnements passant par les jeux, les jouets, la littérature enfantine.

Critique des méthodes pédagogiques, du manque presque total de préparation des enseignants, des rapports toujours faussés des instituteurs et institutrices avec les enfants. Seules les qualités  » humaines  » sont à développer et à favoriser, conclut l’auteur, et ceci pour le plus grand bénéfice de tous.

J’étais très curieuse de découvrir cette notion de conditionnement des enfants avec un ouvrage aussi « ancien ». Mais, vraiment, pour un texte qui date des années 70 je l’ai toujours trouvé d’actualité dans de nombreux domaines, notamment les jouets et la manière dont une petite fille doit se tenir.

J’ai été un peu choquée de voir par quelles extrêmes certains parents passaient pour que le comportement de leurs enfants soient conformes à la norme (vifs et agités pour les garçons, posée et bien mise pour les filles, etc.), grondés, rudoyés, critiqués auprès des enseignants …

Certains éléments restent tout de même datés. Je ne parle même pas du chapitre consacré aux enseignants et à leur formation, d’une part parce qu’on se situe en Italie, mais aussi parce qu’apparement à l’époque c’est 1) limite comme dans La Petite maison dans la prairie, tu as ton diplôme de fin d’études (brevet) et tu es limite stagiaire dans une école ; 2) réservé aux filles à 98% ;  3) tu es juste stagiaire en attendant de te marier d’ici un an.

Ben zut, je suis tombée dans La Petite maison dans la prairie, c’est officiel.

Non, mais c’est vraiment l’impression que j’ai eue.

Pour le reste de l’ouvrage, j’ai aimé la manière de l’auteur sépare son texte selon les différents âges de l’enfant : la grossesse et naissance, la petite enfance, les jeux, jouets et littérature. J’aurais bien aimé poursuivre à l’adolescence.

J’ai halluciné de voir tant de préjugés et stéréotypes rassemblés, rien que pour les filles : plus affectueuses, plus reconnaissantes, plus mignonnes et coquettes, agréables à habiller (omygod j’ai ce souvenir totalement désagréable d’avoir eu l’impression d’être une poupée dans mes jeunes années T_T), elles tiennent compagnie à la maison et aident au ménage. Toutes ces choses qu’on attend des filles uniquement, qu’on les oblige presque à suivre …

J’avoue que j’aurais ri si je n’avais pas été atterrée par cette mère qui refuse un savon à lessive à son petit garçon, qui veut donc faire la lessive. Elle lui dit qu’il ne « peut pas ». Genre il est physiquement incapable de faire la lessive ? sa main va tomber en morceaux s’il touche un savon ? Apparemment non parce qu’il en prend un pour le mettre dans le caddie et se fait engueuler comme du poisson pourri …

Une lecture qui fait réfléchir sur ces différences de traitement, mais aussi de vision des enfants et de leur éducation.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s