Julie Dumont, tome 1 : Les aventures improbables de Julie Dumont

julie dumontAuteur : Cassandra O’Donnell.

Nombre de pages : 363.

Parution : 2016.

Éditeur : Pygmalion.

Genre : Contemporaine – Humour.

Prix : 16€.

Résumé éditeur Julie Dumont, parisienne, est célibataire. En chemin pour le mariage de ses parents en Normandie, elle est témoin d’une étrange scène : un homme est jeté d’une voiture et s’enfuit. En conduisant cet inconnu à l’hôpital, elle comprend qu’il s’agit d’un journaliste qui enquête sur un meurtre.

Je me réjouissais de ce nouveau roman de Cassandra O’Donnell, dont j’adore les séries Rebecca Kean et Les Soeurs Charbrey. Julie est un peu différente puisque le cadre est sérieusement réaliste et contemporain.

Mais il n’y a bien que le cadre qui soit sérieux, et encore. Julie m’a beaucoup rappelé Stephanie Plum et son don des bourdes, de se mettre dans des situations impossibles, de rencontrer des hommes étant définitivement une mauvaise idée, et aussi cet esprit de « burg », de petit village.

J’ai été un peu ennuyée par ce côté tout le monde se mêle de sa vie (mais c’est probablement par écho ^^,), mais c’est très drôle, sinon. Tout le monde sait tout, dans cette petite ville, sur elle ou sa famille (et l’entreprise familiale ajoute encore à l’humour), et se fait sa propre idée.

Pour moi, l’accent est plus mis sur l’humour et les relations que l’enquête policière, même si je l’ai appréciée. Elle est bien sûr reliée à la maladresse et à la malchance de l’héroïne, ce qui passe toujours bien.

Les personnages et les dialogues sont définitivement la force de ce roman, qu’on a des difficultés à reposer. La mère a l’air vaguement cinglée. Le grand-père est hilarant. La cousine sera je l’espère dans la suite, puisqu’on ne fait que l’apercevoir. Et Julie n’est pas en reste, ni Michael (même si le côté tous les hommes qui croisent le chemin de l’héroïne en sont fous n’est pas mon favori).

J’ai une récrimination : Julie évoque à un moment le documentaliste du collège. A moins que ce ne soit un de ces vieux de la vieille qui ne font jamais cours et sont planqués dans le CDI (ça arrive encore) pour être tranquille, c’est un professeur documentaliste 😛 Oui, je prêche pour ma paroisse, que voulez-vous ^^,

A part ce détail, c’est une excellente lecture pleine d’humour que je vous recommande.

Nombre de tomes parus : 1 (série en cours).

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s