Rex Fabula, tome 1

Titre VO : Kyokou no Ou.

Auteur : Kairi Fujiyama.

Traducteur : Jean-Benoît Sylvestre.

Nombre de pages : 192.

Parution VO : 2008. VF : 2012.

Éditeur : Doki-Doki.

Genre : Manga – Seinen.

Prix : 7,50€.

Résumé éditeur : Je ne me laisserai jamais dominer par les autres ! Notre héros : Akatsuki Homaré. Issu d’une riche famille, ce garçon exerce un contrôle sévère sur ses camarades de lycée. Homaré se retrouve un jour projeté dans un univers parallèle – un monde imaginaire appelé « Mundus Fabula » régi par des règles radicalement différentes de celles du monde réel. Mais Homaré refuse de se laisser contrôler par qui – ou quoi – que ce soit… C’est ainsi que commence son combat !

Une très bonne surprise que ce premier tome. J’ai beaucoup aimé cet antihéros qu’est Homaré, qui se présente comme plutôt antipathique, mais n’hésite pas à sauver un ami d’enfance et se retrouve ensuite dans un pétrin pas possible, cet univers parallèle qui m’a énormément plu.

Le graphisme de la carte à jouer, au début, m’a aussi tapé dans l’œil. Le reste du dessin est un peu lourd, mais passe. Les passages dans le Mundus Fabula sont aussi intéressants à suivre et j’ai bien envie de poursuivre les aventures d’Homaré.

Nombre de tomes parus : 3 (série finie).

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s