Le Cycle des âmes déchues, tome 2 : Le Sacrifice des Damnés

sacrifice des damnésAuteur : Stéphane Soutoul.

Couverture : Cécile Guillot.

Nombre de pages : 186.

Parution : 2011.

Éditeur : Éditions du Petit Caveau.

Genre : Fantastique.

Prix : 14,90€ .

Résumé éditeur Fin du XIXe siècle. Paul de Lacarme, l’héritier d’un clan dévoué à la chasse aux vampires, regagne la demeure familiale après une longue errance. Sur place, il ne découvre que mort et désolation. Les résidants du domaine mis à sac ont été assassinés, mais surtout sa sœur est portée disparue.

Léonore de Lacarme couve en son sein un terrible enfant convoité par un groupe de fanatiques. La jeune femme enceinte pourra-t-elle échapper à ces individus prêts à tout pour accomplir leurs sombres dessins ? Et son fiancé, cet amant à présent devenu un prédateur aux mœurs sanglantes et à la séduction irréelle… peut-elle encore lui accorder sa confiance ?

Paul de Lacarme va tenter l’impossible pour retrouver l’unique famille qui lui reste et la soustraire à un funeste destin. À moins que la trahison d’un ancien amour ne le précipite lui aussi au cœur d’un piège sans retour…

J’ai retrouvé toute l’élégance et la délicatesse de l’auteur avec cette suite. Si on évoque toujours la famille Lacarme, ce sont deux autres membres de la famille qui sont mis en lumière, Léonore et Paul.

L’histoire de la jeune femme est particulièrement romantique et poignante. J’ai beaucoup apprécié la description et l’évolution de sa relation avec son fiancé (même si j’aurais aimé qu’il soit un vampire dès le début ^^), et j’avoue que je m’attendais à une toute autre issue, celle-ci ajoute un côté inattendu et tragique.

En ce qui concerne Paul, j’étais moins enthousiaste, j’avais un peu peur d’une relation un peu clichée avec son ancienne partenaire, mais l’auteur n’entre pas dans cet écueil. La description de la confrérie, ses mensonges, ses dangers, est très bien menée, en parallèle de l’histoire déchirante de Léonore.

La fin est surprenante, je ne pensais pas que l’on aborderait déjà Béatrice, l’héroïne du troisième volume, qui s’annonce passionnant, toujours sur cette belle veine romantique gothique. L’écriture est toujours aussi fluide et on se représente parfaitement les évènements.

Au final, j’ai passé un excellent moment de lecture avec ce deuxième tome.

Nombre de tomes parus : 3 (série finie).

Tome 1 : Le Mal en la Demeure.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s