The Wildflowers, tome 5 : Into the Garden

into the gardenTitre VF : Les Fleurs sauvages, tome 5 : Au fond du jardin.

Langue : anglaise.

Auteur : Virginia C. Andrews.

Couverture : Lisa Falkenstern.

Nombre de pages : 371.

Parution : 1999.

Éditeur : Pocket Books.

Genre : Drame.

Prix : disponible d’occasion.

Résumé éditeurFinie la thérapie de groupe. Mais les quatre jeunes filles ont envie de se revoir. Quand Jade invite Cat à déjeuner chez elle, Géraldine, sa « mère » lui interdit d’y aller. Cat se rebelle et part rejoindre son amie. Et bientôt, les filles se réunissent régulièrement, elles formeront même une sorte de club: les orphelines avec parents. Chacune aura sa mission. Celle de Cat sera de découvrir ses véritables origines.

Clairement le tome de trop, probablement pour finir la série de cinq, parce que c’était obligatoire à l’époque (en tout cas avec quatre héroïnes il fallait immanquablement un volume final pour raconter une ultime aventure … clairement, on aurait mieux fait de s’en passer).

Je ne sais pas ce qui me fait bouillir le plus. Est-ce le sexisme ambiant ? Rassemblez plusieurs jeunes filles dans une maison sans surveillance parentale et elles vont 1) se lancer dans un mysticisme assez limite et 2) inviter des mecs et on sent que c’est juste pour coucher avec … Ah, et faire du shopping avec la carte de crédit de Geraldine aussi, hein, entre nouvelles fringues pour Cat et redéco complète de la maison … Et boire aussi …

Est-ce le côté encore plus glauque, lorsque le « père » de Cat la stalke, la menace, l’enlève et veut la forcer à nouveau ?

Est-ce ce côté ridicule de la mère, Geraldine, morte d’une attaque ou whatever et enterrée dans le jardin, plus cliché tu meurs, et pouf les filles sont littéralement livrées à elles-mêmes ? On voit la grand-mère de Star mais franchement à part ça y a pas d’adultes dans le secteur, et donc forcément comme ce sont des filles ET des ados, ça signifie sexe ET shopping .. What the f*** ?

Nan mais genre Jade est fille d’avocats (non ?) mais elle est sensée être pleine de bon sens. Forcément c’est Misty qui a l’idée pourrie de ne rien dire, mais Whaaaat Jade est sensée être intelligente quoi ! Bref, je trouve ça inconcevable. Ah et le père de Jade qui abandonne subitement sa garde … je n’y ai pas cru, c’est juste pour agacer le personnage et ça n’apporte rien.

Oh, et le secret de Geraldine est complètement ridicule. Madame je ne supporte pas la nudité, je me bats contre la puberté de l’adolescente que j’élève, je m’habille comme une Amish MAIS j’ai un tiroir secret d’accessoires qui ont peut-être inspiré Fifty Shades ? What the f*** bis ?

Ah et la mère elle-même a été adoptée par la mère biologique de Cat. Whaaaat ? Sérieux, auteur, t’avais pas l’impression d’en faire trop ?

Assez catastrophique, et une vision désolante d’adolescentes …

Nombre de tomes parus : 5 (série finie).

Tome 1 : Misty.

Tome 2 : Star.

Tome 3 : Jade.

Tome 4 : Cat.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s