Contes Russes

contes-russesTraducteur : Jean Karel.

Illustrateur : Vladimir Brehovszky.

Nombre de pages : 205.

Parution : 1990.

Éditeur : Gründ.

Genre : Contes.

Prix : €.

Dans le cadre du Défi SFFF & Diversité, je me suis replongée dans mon recueil de contes préféré, celui que j’ai dû relire un millier de fois depuis mon enfance. Il a conservé une bonne partie de sa magie, même si évidemment je me souvenais très bien de chacune des petites histoires qui le composent.

Je regrette un peu l’inutilité des femmes dans celles-ci, à part Maroussia qui part à la recherche de celui qu’elle aime pour le sauver d’une reine qui l’a envoûté, ce sont des héros masculins qui viennent en aide à des damoiselles en détresse. Mais il y a des dragons et la Baba Yaga, donc ça pourrait être pire. Et ça n’est jamais exagéré, je trouve. Et j’adore les récits de dragons ^^,

Les illustrations ne sont pas nombreuses, mais superbes, dans le style de la couverture, épiques en couleur ou plus simples en noir et blanc pour accompagner les titres.

Plusieurs histoires mettent en scène des animaux, comme des loups, des renards, des grues (rappelant ce diable de Renart d’ailleurs ^^), soit entre eux soit venant en aide ou coexistant avec des humains, un bel univers merveilleux de contes, avec des touches Russes comme le tsar, les fermiers, les boyards, les dragons, la Baba Yaga, cette sorcière qui vit dans une maison à pattes de poules, se déplace dans un mortier avec son pilon ^^ Elles vont de deux pages à une vingtaine.

Aucune d’entre elle n’ennuie. J’aime beaucoup Le blanc faucon Finiste (fiancé de Maroussia qui part à sa recherche), Le soldat malin et les trois filles du tsar (gardées par des dragons féroces!), Ivan-des-eaux et Mikhaïl-des-eaux (des jumeaux partant à l’aventure), Le tsarévitch Ivan et le loup féroce (qui démarre très bien le recueil, sur une liste de quêtes et d’objets à retrouver pour apaiser un opposant, c’est classique mais ça fonctionne tellement bien).

Un très beau retour en enfance.

20 : Relire un conte que vous avez adoré étant enfant. 

4 réflexions sur “Contes Russes

    • Je considère pas les dragons comme des monstres, même avec plusieurs têtes 😅 mais tu as toujours la baba yaga et kostiey l’immortel qui sèment un peu le chaos. Mais c’est un recueil, et destiné à des enfants, y’a peut-être autre chose. On t’a parlé de quoi ?

      • Y’a une Miss autrice qui a affirmé aux dernières Imaginales quil n’y avait pas de vrais méchants, de vrais monstres, dans le folklore russe. En tant que folkloriste amateur je me dois de creuser la question et de lui faire reconnaître ses torts le cas échéant. :p

        • Hm. On en revient à la question « qu’est-ce qu’un monstre », dear 😛 Je me demande si j’ai pas lu une histoire où la Baba Yaga aidait carrément quelqu’un, donc c’est en débat même pour elle. J’avais un recueil de Mythologie russe pour adultes, si je ne l’ai pas désherbé, je jetterai un oeil, on en reparlera quand tu veux ^^

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s