Au bord des mots, lectures sur un rocher

Les Clés de l’Histoire Contemporaine

cles-de-lhistoire-contemporaineMax Gallo (auteur). 2006, 890 p. Le Livre de Poche. Histoire. 9,50€.

La Révolution française de 1789, Trafalgar ou Austerlitz, la guerre de Sécession, le krach de 1929 ou celui de 1987, la bataille de Stalingrad, la fondation du Marché commun, la conquête de l’espace, la catastrophe de Tchernobyl ou la grande peur du sida, la guerre du Golfe et les attentats du 11 septembre 2001 à New York font partie de l’histoire. Racontés, analysés dans leurs origines et leurs implications, ils éclairent le sens de l’histoire contemporaine.

Ces événements sont autant de clés qui permettent ainsi de saisir ce qui s’est passé d’essentiel depuis 1789, cette grande fracture de l’histoire nationale, européenne et donc mondiale.

Notez le sous-titre : Histoire du monde. Je veux bien qu’on commence par la Révolution française, parce qu’il faut bien définir un point de départ, mais que sur 150 pages on ne parle que d’épisode consacrés à la France, ou presque, je trouve ça un peu ennuyeux, même sur près de 900 pages.

Oui, 150, parce que c’est là que je me suis arrêtée. Pas définitivement, je risque de reprendre dans l’avenir, dans ce cas j’éditerai son billet, mais pour l’instant, j’ai ma dose. Déjà que c’est assez long et pesant et qu’un ou deux épisodes par soirée m’endormait déjà. Que ce côté très ethno-centré m’a ennuyée parce que j’aspirais à découvrir des épisodes de l’histoire mondiale dont je n’avais absolument pas idée.

Et puis qu’arrivée page 150 on a parlé de deux femmes. L’ex de Napoléon et la future. Olympe de Gouges et consoeurs, vous pouvez vous rhabiller, on se fout totalement de vous. Autant je n’espérais pas une entrée qui leur serait consacrée, et on peut encore découvrir une année consacrée à une ou des femmes par la suite (d’autant que ce principe d’une année une entrée, j’apprécie, je trouve ça intéressant), autant une mention dans les entrées consacrées à la Révolution française, ça ne mangeait pas de pain.

Je reprendrai très certainement dans l’avenir, en espérant découvrir plus d’entrées étrangères et la reconnaissance de femmes dans l’Histoire, mais pour l’instant, je suis trop ennuyée et blasée.

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s