Au bord des mots, lectures sur un rocher

Kayla Marchal, tome 1 : L’exil

kayla marchal 1Estelle Vagner (autrice). 2016, 339 p. Chat Noir (Cheshire). Fantasy urbaine. 19,90€.

Ironique destin que d’être née morphe … sans forme animale. Source de honte pour sa famille, Kayla Marchal, petite fille de l’alpha, est également considérée comme le maillon faible de la meute de la Vallée Noire. Aussi en est-elle chassée, elle qui n’a jamais mis un pied hors du territoire. 

Alors qu’elle commence à goûter à la liberté et à s’intégrer au sein d’un autre clan, les vrais problèmes commencent. Mais déjà trahie une fois par sa meute d’origine, à qui pourrait-elle se fier ? À Ian, le loup aussi beau qu’insupportable ? À Max, le renard au passé mystérieux ? Ou à Jeremiah, l’irrésistible humain ?

J’ai découvert ce roman en tombant par hasard sur l’auteure en dédicace. Nous avons pas mal papoté et elle m’a donné très envie de me lancer, même si les morphes ne sont pas mes créatures préférées.

Je ne regrette pas du tout, c’est une lecture vraiment très chouette. Les passages de vie antérieure sont magnifiques, peut-être juste un peu courts, et le présent est intéressant aussi. L’écriture est très addictive, j’avais du mal à ralentir pour profiter du récit.

C’est toujours amusant de retrouver des lieux que l’on connaît, Nancy ici, même si c’est plus la ville en général. L’humour de l’héroïne, pince-sans-rire, ironique, m’a plutôt parlé.

Les personnages sont intéressants, Kayla attachante, j’ai aimé la suivre. J’ai juste eu un peu peur du côté entourée de personnages masculins qui l’adorent … mais l’un dans l’autre, l’auteure évite cet écueil tout en développant des relations intéressantes. Cet élément est en lien avec les multiples retournements de situation auxquels je ne m’attendais pas du tout et qui m’ont beaucoup plu.

J’ai aussi apprécié le fait que ce ne soit pas uniquement un tome d’introduction, il y a beaucoup d’action et des révélations. L’univers construit est intéressant, notamment dans ces vies antérieures – c’est un thème que j’adore et la notion de polymorphe. J’espère que ce thème sera encore abordé dans la suite. Que je lirai sans faute (lorsque je passerai commande à l’éditeur puisque comme une cruche je l’ai zappé aux Imaginales ^^,) !

Un premier tome passionnant et bien rythmé.

Nombre de tomes parus : 2 (série en cours).

17 commentaires sur “Kayla Marchal, tome 1 : L’exil

        1. J’avoue, vu tout ce qui est sorti pendant un temps … j’avais testé pas mal de choses avec les baby challenges Livraddict pendant deux ans, certains romans me sont vite sortis par les yeux et j’ai adoré la mythologie des autres. Après, c’était souvent chez Milady qui en a des tonnes. Là, c’est le Chat Noir, ce sont des publications plus « vérifiées », choyées … je me laisse prendre au jeu plus facilement. Et si tu veux découvrir la région de Nancy en douceur, par petites touches originales, avec pas mal d’humour, Kayla pourrait te plaire 😉

          1. Oui nan mais j’adore le Chat Noir en plus ! Ce qui m’a freiné aussi aux Imag’ c’est que j’avais déjà pas mal acheté, mais du coup, je le retiens dans un coin de ma tête ! C’est très chouette que ça se passe en France, j’aime bien quand les auteurs nous expatrient pas une énième fois aux US ou en Angleterre ^^

          2. Je suis plutôt d’accord avec toi pour les USA ou l’Angleterre ! C’est pour ça que j’ai craqué sur un roman de fantasy urbaine dans un pays nordique 😀 Imaginales toujours …
            Nan mais le problème au Chat c’est que tout est bien xD

  1. Re ! Alors j’ai pas aimé parce que l’héroïne m’a paru très stupide mdr Et puis c’est hyper sexiste (d’un côté comme de l’autre) et ça me tape aussi sur les nerfs ça ^^ après j’ai bien aimé le milieu, le moment où elle est plus elle même si tu vois ce que je veux dire, j’ai trouvé ça marrant (en même temps, à ce moment là elle arrête de penser avec ses « hormones », ça fait des vacances). Voilà voilà, donc c’était laborieux pour moi XD !
    Kin

    1. Ben j’espère bien que t’as aimé le milieu c’est chez moi xD

      Blague à part, désolée que ça ne t’aie pas plu. J’ai dû louper les aspects sexistes, j’espère que tu en parleras sur ton blog si tu fais un article sur ce livre !

        1. Si je ne me trompe pas l’héroïne est en plein Nancy à un moment ? Alors oui 😉 et j’étais dans les Vosges l’an dernier, quoique pas dans le même coin.

          Mahahaha je peux comprendre, si tu savais combien de chroniques j’ai en retard 😛 je crois que je me suis surpassée cette année xD

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s