Bibliothèques Lynnaennes - Piles à Lire

Le 12 août, j’achète un livre québécois !

S’il y a eu des évènements d’achats de livres par genre ou nationalité de l’auteur cette année via FB, je les ai loupés … même celui-là, je ne l’ai retrouvé que via un article de Livres Hebdo le 9 août ^^,

Le principe, c’est de découvrir la littérature québécoise – que je ne connais pas du tout, donc ça tombe bien. Et d’acheter ou de montrer les livres acquis dans le cadre de l’opération.

Vu que mon achat ne sera pas là avant septembre (entre le 1er et le 25, selon le site ^^,), je vais tout de même vous montrer la couverture. Même si apparemment il a déjà quitté la librairie ❤

Je l’ai déniché en fouinant dans des listes de romans jeunesse québécois, et le résumé m’a tout de suite parlé :

Mathilde a toujours eu une relation compliquée avec ses parents. Le soir de ses 18 ans, après une nouvelle dispute, elle quitte la maison familiale. La jeune femme espère décrocher un emploi dans un fast-food pour subvenir à ses besoins. Sans logement ni argent, elle dort dans sa voiture et se réfugie dans un café, pendant la journée, pour se réchauffer et consigner ses états d’âme dans un carnet.

Elle attire un jour l’attention d’un vieux libraire qui lui donne la chance inespérée de rebondir et d’aller de l’avant.

J’avoue que j’espère aussi beaucoup du séjour en librairie, pour, qui sait, découvrir des romans autochtones !

Et vous ? Vous participez à cet évènement ? Vous vous y connaissez en littérature québécoise et vous avez envie de partager des lectures ?

2 commentaires sur “Le 12 août, j’achète un livre québécois !

  1. Le résumé du livre donne vraiment l’envie de livre ce roman ! Et en plus, c’est un roman de jeunesse donc il pourrait très bien être sur une étagère du CDI. Ce serait l’occasion de faire découvrir aux élèves des romans (enfin, un roman) québécois. Pourras-tu me dire, quand tu l’auras lu, si justement il est bien pour la jeunesse et notamment pour des élèves de collège, plus particulièrement pour des élèves de collège vivant en France ? Je suppose que certains mots du roman appartiennent à un vocabulaire bien spécifique du Québec (et qui ne seront pas nécessairement définis).

    1. J’y avais un peu pensé. Il faudra voir à la longueur déjà, parce que si je l’ai vu sur une liste 12-17 ans, j’aurais tendance à supposer pour l’instant plutôt lycée. Si ça t’intéresse je peux te retrouver le site avec les listes par tranches d’âges ? Je te tiens au courant pour celui-là de toute manière.

      J’aimerais bien mener un projet pendant la semaine francophone d’ailleurs … tu as déjà pu le faire?

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s