Au bord des mots, lectures sur un rocher

Feuilles de janvier

En janvier, je n’ai pas la tête à lire.

Le secret de la manufacture de chaussettes inusables s’est révélée une très belle lecture, retranscrivant avec puissance et douceur ces Etats-Unis du Sud, notamment dans leur écrasante chaleur, leurs relations policées et délicieusement vintages.

Je jette un oeil à l’Art Game Book lorsque j’y pense, ce qui n’arrive pas souvent, surtout depuis que j’ai commencé Les femmes qui lisent sont dangereuses comme lecture annexe. Ce dernier a démarré avec une lourdeur écrasante (merci les références/réflexions au sexe en continu dans l’intro …) mais les descriptions de tableaux sont plus agréables.

Finalement, j’ai lu Autre jour, autre endroit. C’est un très, très beau livre, à l’histoire pleine de douceur, d’originalité, sans jamais tomber dans le cliché de genre. Pour moi qui ne suis pas fan de romance contemporaine, c’est une surprise vraiment plaisante.

Il m’a été difficile de terminer 10 façons de bouleverser le monde, uchronies. J’ai détesté presque toutes les nouvelles, seules une ou deux à la fin m’ont paru intéressantes par certains points. Peut-être une, dans mon souvenir -franchement léger, le souvenir- m’aurait plu en roman.

Pour changer un peu après une petite lassitude de lecture, je me suis orientée vers le premier tome des Livres de sang de Clive Barker. Et je m’ennuie … ce sont de « petits » (ouais quand tu passes les cinquante pages c’est plus du petit pour moi) récits horrifiques. Je n’ai pas eu peur une seule fois. Bon, je suis toujours en cours de lecture, mais ça ne m’intéresse vraiment pas. C’est presque la corvée avant d’allée dormir. Allez, on lit une ou deux nouvelles si elles ne sont pas trop longues … Bon celle d’hier était joliment ancrée dans le milieu du théâtre et ça, j’ai apprécié, même si l’aspect fantastique/horreur a plus tendance à me faire rire que peur.

L’Atlas des brumes et des ombres ayant été une relecture bien plaisante, j’ai ressorti des bibliothèques ce guide sur la science-fiction que je dévorais aussi il y a une dizaine d’années. J’en suis à la première partie, sur l’historique du genre, et j’aime toujours autant. C’est fou comme toutes mes références dans le genre viennent directement de ce petit ouvrage … du coup je suis contente d’avoir un grand beau Francis Valéry qui m’attend dans la PAL !


J’avais été très déçue par ma lecture du premier tome de Rex Fabula le mois précédent. Bon, pour être honnête, je n’étais pas spécialement enthousiaste il y a quelques années non plus. J’ai terminé la série avec les deuxième et troisième. S’il y a définitivement un mieux, la fin n’est pas trop bien tombée et j’hésite à conserver cette série.

En revanche, j’ai retrouvé avec plaisir la poésie et l’atmosphère fantastique d’Undertaker Riddle. J’aime beaucoup la direction dans laquelle on va après les tomes 3 et 4, surtout revenir sur la vie d’une des faucheuses.

J’avais détesté Model du même manhwaga, mais force est de constater que son dessin correspond plus à un récit de fantasy. L’univers ici n’est pas inintéressant, avec cette petite fille qui peut parler aux animaux, les catastrophes qui s’annoncent. C’est aussi une relecture, mais peut-être pas de tous les tomes, et je dois dire que le résultat est beaucoup plus positif et intriguant que Model et Horror Collector.

Hiyokoi, c’est ma petite pépite du mois. Je l’avais découverte il y a quelques années et j’ai eu envie de reprendre pour la terminer. C’est l’histoire d’une petite choupette qui arrive au lycée après avoir manqué plusieurs mois suite à un accident de voiture. Elle fait 1m40 et est toute timide. Tombe amoureuse d’un garçon attachant et adorable, d’1m90. L’humour est délicieusement choupi, l’ambiance scolaire jolie à souhait. Et absolument pas sexiste. Le must ? Elle est fiévreuse et chez elle, il lui rend visite, elle s’endort. Et vous savez ce qu’il fait ?

Rien. Il sourit et il s’en va.

Vous savez quoi ? Ce qui est malheureux, c’est que j’ai jugé cette lecture sur les horreurs que j’ai lues en shojo ces derniers temps. Bouffée d’air frais adorable assurée avec cette jolie histoire. En plus il ne lui met absolument pas la pression sur quelque plan que ce soit. Je crois que je l’achèterai, cette série.

Je fais aussi une petite relecture de Fruits Basket, en ce moment.

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en janvier ?

5 commentaires sur “Feuilles de janvier

  1. Je me suis mise aussi aux articles de bilans de lecture, c’est trop long de faire une chronique spécifique pour chaque bouquin. Cet atlas de SF dont tu parles a l’air bien sympathique, je vais voir si je peux le dégoter au fond d’une brocante quelconque…

    1. Hello Adeline ! J’essaie de faire des articles pour les livres lus aussi, je suis juste 1) un lapin blanc (comme dans Alice, toujours en r’tard !) 2) j’aime bien faire le bien mensuel ^^

      Oh vi il est bien le petit atlas ! J’en ai un grand aussi aux Moutons électriques mais ce petit est bien agréable. J’espère que tu le trouveras ^^ Merci d’être passée !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s