Errements visuels

Netflix & Me [Janvier]

En janvier, c’est revisionnage d’une longue série et quelques petites découvertes. Eet des soucis sur la ligne – methinks ça vient de la mise à jour de la box, ça ^^;

Encore une saison sympathique de The Voice, même si je ne m’en souviens plus très bien.

Vanity Fair il y a quelques années. Aucun souvenir. La photographie est plutôt sympathique, Reese Witherspoon toujours aussi chouette, mais le fil rouge m’a un peu ennuyée et j’étais un peu « tout ça pour ça ». Après, j’ai conscience qu’il s’agit d’une adaptation, mais bon.

Scream Queens est vraiment une surprise. La première saison est hilarante, dans une sororité, beaucoup de clichés tournés en dérision et bien faits. La seconde, dans le contexte d’un hôpital, me paraît un peu moins bonne. Mais je présente mes excuses à Taylor Lautner que je bâche depuis Twilight : il est vraiment hilarant (et choupi, quand même) ici.

The Good Place, saison 2 toujours, épisode 9. Les choses commencent à bouger, les personnages se sont alliés à Michael et essaient de changer les choses. Janet est toujours aussi géniale.

3% est une belle surprise Netflix. Dans cet univers (futur ?), 3% des gens représentent l’élite et vivent sans soucis. Mais pour en faire partie, ils ont une chance, et une seule : passer un examen. Chaque année, des milliers de jeunes tentent de passer cette sélection. Mais une organisation « terroriste » essaie de les infiltrer pour mettre fin à ce processus qu’ils jugent injuste. Alors c’est brésilien donc pas moyen de suivre en VO sans sous-titres, et c’est perturbant, mais j’aime bien la sonorité. Et c’est plutôt sympathique d’un point de vue histoire et personnages aussi. J’attends la saison 2 !

J’ai énormément entendu parler de Dynasty, que ce soit dans mes lectures séries, mes recherches pour le mémoire ou des discussions avec ma mère (qui n’était pas spécialement fan mais en a beaucoup entendu parler). Quant j’ai vu ce remake, j’ai lancé pour le fun et je me suis bidonnée. J’adore le fait qu’en lieu et place du pétrole on parle d’énergie verte ❤ que les Latinos, auparavant personnel de service / séducteur/ice/s ne soient plus aussi clichés (la nouvelle femme du boss et sa vice-présidente est d’Amérique du Sud), et qu’en même temps la série assume son côté reboot et cliché soap. Vraiment fun pour les neuf premiers épisodes.

Walt Before Disney ne m’a pas donné un feeling aussi chouette que d’autres films sur le sujet, comme Saving Mr Banks. Je connais déjà un peu l’histoire, et si l’acteur de Disney n’est pas mal (mes dieux c’est celui d’American Pie XD je ne m’en suis pas vraiment remise ^^, ).

Je ne sais pas pourquoi, j’ai voulu regarder à nouveau Desperate Houswives, ça n’était pas arrivé depuis des années. Peut-être si une série que j’ai appréciée pour ce qu’elle a fait pour moi (l’entraînement à la VO, je connais presque par coeur les premières saisons) ne m’a jamais franchement plu. Et pour voir le test du temps, du féminisme, du sexisme … Y a des choses assez gênantes, mais comme d’habitude, je veux voir la fin ^^,

Dès que j’ai terminé, je reprends Star Trek !

Vous avez vu, vous comptez voir certain/e/s de ces films, de ces séries ? De belles trouvailles récemment ?

4 commentaires sur “Netflix & Me [Janvier]

  1. J’avais vu la première saison de Scream Queens, c’était hilarant ! J’aimais beaucoup le côté décalé/humour parfois lourd mais assumé à fond. Mais je n’ai pas vu la 2e, ou peut-être juste le début. Dans le même type d’humour horrifique, tu as aussi Ash vs. Evil Dead (suite de la trilogie Evil Dead avec le même acteur principal, 30 ans plus tard bien sûr). Mais je ne sais pas du tout si c’est pour Netflix.

    Je n’ai plus beaucoup de souvenirs de Desperate Housewives (j’ai dû voir deux semaines et des épisodes par ci par là). Mais il y a eu effectivement tant de temps et de choses écoulées, depuis cette série, je ne suis pas sûre qu’elle survive à un revisionnage si on prend en compte le côté féminisme/sexisme.

    1. Les clichés me gênent pas mal sur Desperate Housewives, les hommes et les femmes sont comme ça … le traitement de l’homosexualité n’est pas franchement réussi non plus. Mais le show a le mérite de montrer des acteurs et personnages seniors qui ne sont pas de la famille d’autres personnages, par exemple.

      Il y a quelques éléments assez fun dans la saison 2 de Scream Queen, ça peut valoir le coup d’oeil. Mais la première saison était à mon sens meilleure en matière de références.

      1. Je garde tellement peu de souvenirs de la série, à part que c’était quand même bien cliché ou cucul par moments…après, c’est vrai qu’il y avait beaucoup de personnages de tous les âges, et ça changeait. Et esthétiquement c’était bien réalisé. Le jour où j’aurais envie d’un bon moment de détente (ou d’avoir le cerveau qui ne mouline pas beaucoup devant une série) je mettrai la saison 2 de Scream Queens !

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s