Lectures sur un rocher

Aya, conseillère culinaire, tome 3

aya-conseillere-3Aya no Shiki. Saburô Ishikawa (auteur). Julien Pouly (traducteur). 2004 (VO), 2007 (VF), 208 p. Doki-Doki. Manga – Seinen. Disponible d’occasion.

Aya et Ippei démarrent ensemble leur nouvelle société. Pour faire des économies, Aya vient vivre chez Ippei. Au même moment, un ami d’enfance d’Ippei vient lui demander de l’aide pour son restaurant d’udon.

Petite baisse d’intérêt de ma part dans ce volume. Autant le démarrage d’une nouvelle société me tentait, autant la manière dont l’auteur en fait part m’a un peu déçue, dans l’égoïsme d’Aya qui squatte Ippei, le traite toujours aussi indifféremment (et chute du manga, utilise ses économies). Une fois encore, elle se donne le mauvais rôle avec le propriétaire du restaurant d’udon, ami d’Ippei, en menaçant de le récupérer, mais j’avoue que cette fois-ci je pensais que c’était sincère. C’est un peu dommage que je la sente aussi indifférente à tout sauf la cuisine et son chiffre d’affaires, parfois.

A ce patron de restaurant dont les udon ont perdu goût et qualité se greffe le récit d’une famille qui produit de la pâte pour des udon (pâtes japonaises en fait ^^,). J’avoue que j’ai été un peu moins intéressée que dans les volumes précédents. Même la petite compétition entre le patron ami d’Ippei une fois revenu et un autre restaurant qui vient d’ouvrir ses portes dans le quartier ne m’a pas passionnée.

Mais je terminerais volontiers la série, si je mets la main sur les deux derniers tomes.

Nombre de tomes parus : 5 (série finie).

Tome 1

Tome 2

2 commentaires sur “Aya, conseillère culinaire, tome 3

  1. J’ai cette série entière :p J’avais beaucoup aimé, mais je sais pas si je pourrais la relire, vu comme ça cuisine des produits animaux à tout va… Je sais pas si j’arriverais à passer outre, je pense que ça me gâcherait le plaisir

    1. Roh ! Si tu me trouves les 4 et 5 d’occasion je veux bien XD Parisieeeenne :p Je t’avoue que ça passe, on ne fait pas souffrir inutilement non plus, ce n’est pas le propos. Mais j’aurais aimé qu’un restaurant ait une tendance végé ou vegan pour apporter de la diversité… J’ai peur que ça m’empêche de regarder Gordon Ramsay 😥

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s