Lectures sur un rocher

Feuilles de février

En février, je suis tout éparpillée. Je commence des livres, je les repose, je les oublie. Je papillonne sans savoir pourquoi.

L’Art Game Book me tient toujours une délicieuse compagnie … lorsque j’y pense. J’aime beaucoup lire quelques pages, de temps en temps, même si ce n’est pas un mode de lecture qui me convienne vraiment.

J’ai réussi à terminer Les femmes qui lisent sont dangereuses. Si le début était vraiment lourd (merci les références/réflexions au sexe en continu dans l’intro …), les descriptions de tableaux étaient sympathiques, mais l’introduction m’a presque fait regretter cette lecture.

La fille de 3ème B est une merveilleuse redécouverte dans le cadre d’une animation au boulot. Le temps d’une soirée, je me suis improvisée lectrice pour les demoiselles à l’internat … je crois que ça a plutôt plu. Pour ma part, j’ai adoré relire ce roman, et je n’avais pas réalisé que je l’avais tant aimé ado.

Quand je suis un peu triste, Jean-Loup Chiflet est toujours là pour me faire rire, cette fois-ci avec Oxymore, mon amour, un dictionnaire de français inattendu. J’ai appris des choses, j’en ai découvertes d’autres, et je suis décidée à poursuivre ma découverte de l’auteur.

Passeport pour les étoiles, une autre relecture de guide Imaginaire chez Folio SF, m’a beaucoup fait rire dans les réflexions et prises de positions de l’auteur. Je ne crois pas avoir conservé beaucoup d’idées lecture, mais j’ai retrouvé nombre de références que j’ai engrangées ces dix dernières années, qui bizarrement me sont restées bien en tête ! En revanche, la Cartographie du merveilleux me tombe un peu des mains dans son historique. Si c’est intéressant, c’est moins humoristique, et je l’ai reposé pour l’instant.

J’ai relu le premier tome du Destin d’une déesse. J’ai détesté le troisième et j’hésitais à conserver la série, puisque le premier m’avait tellement plu. Je suis loin d’être aussi enthousiaste à relecture.

Plus jamais je ne commence un tome des Enfants de l’Ô juste avant les vacances, et avant de dormir. Vanessa, je ne te remercie pas pour les heures de sommeil en moins XD Bon, je n’ai pas tout suivi, il y a pas mal de choses que j’ai oubliées du premier volume, mais j’aime la complexité et les écheveau de secrets à dénouer. Par contre yen a dans tous les coins ^^, Je suis contente d’avoir la suite, en tout cas.

Le Vampirisme et ses Formes dans les Arts et les Lettres, je l’ai cherché pendant une paire d’années. Le début me le fait presque regretter : quand on s’y connaît un minimum, on n’est absolument pas surpris par l’introduction (Vlad, Ersebeth, blabla), et j’ai eu envie de le faire passer par une fenêtre devant les notes en bas de page … qui presque prennent toute la page, justement ! J’espère que je vais apprendre quelque chose (c’est une lecture pour le roman, en prime), sinon ça va m’agacer.

J’ai commencé à relire Le monde, tous droits réservés, mais je me suis endormie sur la première nouvelle. N’y voyez pas un ennui particulier, c’est la fin de semaine et les Enfants de l’Ô m’ont tenue éveillée trop longtemps avant ^^,

Je me suis fait une petite PAL chez les parents, où j’ai encore un grand nombre de livres. L’embaumeur de Montmartre m’a sauté dans les bras. C’est un récit steampunk, qui se situe en 1890, sur des évènements étranges, avec une demoiselle décidément hors du commun et un Anglais maniéré. Le cocktail est plutôt cool, et l’humour me parle bien. Seule la toute fin me paraît un peu scotchée à va-vite … mais c’est une lecture que j’ai appréciée !

Peu de mangas ce mois-ci. Je me suis laissée attendrir par le deuxième tome de Yako et Poko, où on découvre que même les mode Brouillons des robots ont des capacités hors du commun. C’est toujours aussi adorable.

Petite relecture de Gokinjo, une vie de quartier. Je ne suis pas fan d’Ai Yazawa à la base, mais il « me grandit dessus », comme disent les Anglais (« it’s growing on me »), je m’y fait. Aux dessins arrondis et choupis, aux personnages déjantés, à l’histoire toute douce. J’enchaîne avec Paradise Kiss et pas l’inverse comme j’avais fait avant ^^, Paradise Kiss me plaît même un peu moins comparé au côté adorable de la première série.

Vous avez lu, vous comptez lire certains de ces livres ? De belles lectures pour vous en février ?

2 commentaires sur “Feuilles de février

  1. J’ai jamais lu Gokinjo mais c’est drôle, je repensais récemment à Paradise Kiss, qui m’avait beaucoup émue lorsque je l’avais lu il y a quelques années!

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s