Lectures sur un rocher

Soul Eater, tome 2

Atsushi Ohkubo (auteur). Fabien Vautrin, Maiko_O (traducteurs). 2004 (VO), 2009 (VF), 192 p. Kurokawa (Shonen). Manga – Shonen. 6,60€.

Maka, Soul Eater, Black*Star et Tsubaki sont envoyés en mission par Maître Shinigami, le dieu de la mort, afin de capturer le professeur Sid. Cet ancien enseignant de Shibusen a été transformé en zombie et a commis plusieurs voies de faits sur des élèves de l’école. Nos deux Meisters accompagnés de leurs armes démoniaques respectives vont devoir trouver le responsable de cette zombification tirant les ficelles dans l’ombre : le redoutable Docteur Stein.

Un de mes élèves m’a convaincue de poursuivre la série. J’avoue que le côté sexiste du premier m’en avait un peu dissuadée, mais elle avait du potentiel.

Je me suis donc lancée. C’est un peu dommage parce que je m’attendais à rencontrer d’autres réflexions ou actions sexistes tout au long du livre, et ça m’a un peu gâché ma lecture.

Tant mieux, au final, puisqu’il y a bien moins de problèmes et qu’on se trouve face à un très bon manga. Le premier se terminait avec le petit groupe (Maka, Soul Eater, Black Star et Tsubaki) face au dr Frank Stein, Meister émérite, pour une épreuve de rattrapage.

Ce combat se charge d’intensité et laisse voir un côté très intéressant, les capacités des armes, le concept des âmes est plus développé, et j’ai vraiment beaucoup aimé ces passages. Surtout l’humour final (qui a un côté un peu Dumbleburn avec le Shinigami très fun). Et l’association de Maka et Soul Eater est très touchante ici.

Les équipes originelles sont cassées pour associer les garçons contre le fils du dieu de la mort ensuite, et Maka analyse le combat, ce qui apporte une autre perspective, et beaucoup d’humour dans le problème qu’a leur adversaire avec la symétrie (un thème très fun une fois encore).

L’affaire finale, le « dévoreur d’âme », ce nouveau type de meister et son âme, retrouve le côté un peu effrayant du début et m’a bien plu également.

Donc … une lecture un peu gâchée par les choix sexistes du premier, mais qui renouvelle son potentiel d’action et d’humour, avec un univers intéressant. A voir la suite.

Nombre de tomes parus : 25 (série finie).

Tome 1

Chuchoter aux quatre vents

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s